Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

AFP
<p>Une enfant de six ans montre l'autocollant reçu après avoir été vaccinée contre le covid à Novi, aux Etats-Unis, le 3 novembre 2021.</p>

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Pfizer dit sa pilule anti-Covid efficace à 89% -

Pfizer a annoncé vendredi que sa pilule anti-Covid était efficace à 89% pour prévenir le risque d'hospitalisation ou de décès, selon les premiers résultats d'essais cliniques.

L'entreprise a l'intention de fournir ces résultats "dès que possible" à l'Agence américaine des médicaments (FDA) en vue d'une demande d'autorisation.

<p>Pfizer a annoncé vendredi que sa pilule anti-Covid était efficace à 89% pour prévenir le risque d'hospitalisation ou de décès</p>

Il s'agit du deuxième traitement de ce type à démontrer des résultats positifs, après le comprimé développé par Merck, qui a été autorisé jeudi dans un premier pays, au Royaume-Uni.

- Islande : nouvelles restrictions et appel à une troisième dose -

Pour contrer une envolée record des cas de Covid-19, le gouvernement islandais a annoncé une série de mesures, dont le retour du port obligatoire du masque dans certains endroits ou l'abaissement de la jauge des rassemblements publics.

Le chef épidémiologiste du pays a également lancé un appel à l'injection d'une troisième dose pour toutes les personnes de plus de 16 ans entièrement vaccinées "depuis environ six mois", dans un pays où 89% de la population de plus de 12 ans est entièrement vaccinée.

- Le Danemark s'inquiète du risque de débordement des hôpitaux -

Les autorités sanitaires danoises se sont inquiétées du risque de voir déborder le système hospitalier face au net rebond de cas de Covid-19 en cours dans le royaume, où les dernières restrictions ont été levées il y a un mois.

- En France, un pass sanitaire jusqu'à l'été -

<p>Un passager montre son pass sanitaire sur son téléphone portable à la gare de Lyon, à Paris, le 9 août 2021</p>

Le Parlement a autorisé le possible recours au pass sanitaire jusqu'au 31 juillet 2022, à la fureur des oppositions qui accusent le pouvoir d'évacuer toute remise en cause de sa politique anti-Covid pendant la présidentielle et les législatives, qui se tiendront au printemps prochain.

- L'Allemagne favorable à une généralisation de la 3e dose -

Le gouvernement allemand et les régions ont plaidé pour une généralisation de la troisième dose de vaccin pour faire face à l'intense reprise de la pandémie dans le pays.

"Le gouvernement fédéral et les gouvernements des États-régions sont d'accord pour que toute personne ayant reçu sa deuxième (dose de) vaccination il y a six mois ou plus puisse bénéficier d'un rappel" avec une troisième dose, a indiqué le ministre de la Santé Jens Spahn.

La région allemande de la Saxe (est), particulièrement concernée par la reprise épidémique, va par ailleurs généraliser à partir de lundi l'obligation d'être vacciné ou guéri récemment du Covid-19 pour accéder aux restaurants et lieux culturels fermés. Jusqu'à présent, un test négatif récent suffisait.

- USA: demande d'autorisation pour un vaccin chez les 2-18 ans -

Une demande a été déposée auprès des autorités sanitaires américaines pour autoriser un vaccin développé en Inde, Covaxin, chez les enfants âgés de 2 à 18 ans aux Etats-Unis, a annoncé la société Ocugen.

Mais ces données, issues d'essais cliniques sur seulement un petit groupe d'enfants, et en dehors des Etats-Unis, risquent de ne pas suffire à l'exigeante Agence américaine des médicaments pour accorder une autorisation en urgence.

- Plus de cinq millions de morts -

La pandémie a fait au moins 5.028.536 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, vendredi en milieu de journée.

<p>Bilan mondial de la pandémie de nouveau coronavirus, au 5 novembre à 11h00 GMT</p>

Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 751.555 morts, suivis du Brésil (608.671), de l'Inde (459.873), du Mexique (289.131) et de la Russie (244.447).

Ces chiffres se fondent sur les bilans officiels quotidiens de chaque pays, excluant les révisions à la hausse réalisées a posteriori par certains organismes statistiques.

En prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, l'OMS estime que le bilan global de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.

burs-paj-acm/jba/mr

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.