Népal: les corps de trois alpinistes français retrouvés, selon la police

AFP
<p>Le site où trois alpinistes français ont disparu, au Népal, diffusée le 31 octobre 2021 par la Kailash Helicopter Services</p>

Les corps de trois alpinistes français portés disparus depuis le 26 octobre après une avalanche dans la région de l'Everest ont été retrouvés au Népal, a déclaré lundi à l'AFP la police népalaise.

"L'équipe de secours professionnelle a transporté à Lukla (Sud-Est du Népal) les corps des trois alpinistes français disparus", a déclaré Rishi Raj Dhakal, inspecteur et porte-parole du bureau de police du district de Solukhumbu.

"Le bureau de police a accompli toutes les procédures légales qu'il est tenu de faire ici", a poursuivi le policier, "les corps vont maintenant être transportés à Katmandou pour une autopsie".

Les corps ont été découverts "à peu près dans la même zone où étaient conduites les recherches" des trois jeunes alpinistes français disparus, avait indiqué le policier plus tôt dans la matinée.

<p>Un hélicoptère participe aux recherches des trois alpinistes fançais disparus au Népal, le 1er novembre 2021</p>

De son côté, Ang Norbu Sherpa, chef de l'équipe de secours ,a confirmé avoir "ramené trois corps à Lukla depuis la zone proche de la pente de la face Nord du Mingmo Eiger".

Mais il s'est refusé à confirmer qu'il s'agissait bien des Français disparus.

"Nous ne pouvons pas confirmer l'identité des corps car nous ne sommes pas autorisés à le faire", a-t-il précisé,"il y a un processus distinct pour l'identifier ou la confirmer."

<p>Carte du Népal localisant le Kangtega</p>

Après deux jours d'interruption, les recherches avaient repris vendredi pour retrouver Louis Pachoud, Gabriel Miloche et Thomas Arfi, disparus depuis le 26 octobre, à la suite d'une avalanche pendant leur ascension de la face ouest du Mingbo Eiger culminant à 6.070 mètres d'altitude.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.