C1 dames: Paris corrige le Real 4-0 et se rapproche des quarts

Julie DEMARCY
<p>L'attaquante du Paris SG Marie-Antoinette Katoto lors d'un match de D1 contre Lyon au Parc des Princes le 20 novembre 2020</p>

Un succès 4-0, dont un doublé de Marie-Antoinette Katoto, devant 18.000 spectateurs: les Parisiennes ont passé une belle soirée mardi au Parc des Princes face au Real Madrid et ont fait un grand pas vers les quarts de la Ligue des champions.

Avec cette troisième victoire en C1, le Paris SG (9 pts) distance désormais le Real de trois longueurs et pourrait valider sa qualification dès le match à Madrid le 18 novembre. Plus tôt, les Ukrainiennes de Kharkiv et les Islandaises de Breidablik avaient fait 0-0.

"Toutes les filles ont fait un match très sérieux. L'équipe a pris les choses en mains dès le départ avec des idées et des principes", s'est félicité l'entraîneur parisien Didier Ollé-Nicolle en conférence de presse.

Sous les encouragements des ultras et de nombreux enfants et sous les yeux de la sélectionneuse des Bleues Corinne Diacre, Paris a parfaitement géré ce duel pour la tête du groupe. Les Parisiennes n'ont jamais été inquiétées par le Real, nouveau venu sur la scène européenne.

Seulement onzièmes du championnat espagnol, à 17 points du FC Barcelone, les Espagnoles avaient toutefois remporté leurs deux premières rencontres de C1 sans encaisser de but, comme les Françaises.

Paris était privé pour ce match de l'ancienne Barcelonaise Kheira Hamraoui, absente en raison d'un souci personnel et remplacée au milieu de terrain par Aminata Diallo.

Les Parisiennes se sont montrées dangereuses d'entrée avec une tête de Kadidiatou Diani dès la 3e minute, stoppée par la gardienne du Real Méline Gérard, ancienne du PSG et de l'OL. C'est ensuite la barre transversale qui a repoussé la tête de la Suédoise Amanda Ilestedt (11e).

- Doublé de Katoto -

Huit buts en D1 cette saison, autant en éliminatoires de la Coupe du monde 2023 ces derniers mois, mais aucun en C1: Marie-Antoinette Katoto a rectifié cette anomalie en ouvrant le score à la 13e minute (1-0).

<p>L'attaquante du Paris Saint-Germain Grace Geyoro lors d'un match de D1 contre Lyon le 20 novembre 2020 au Parc des Princes</p>

Lancée à la limite du hors jeu par Grace Geyoro, l'attaquante a remporté son face à face avec Méline Gérard pour ouvrir son compteur européen cette saison.

Servie par un centre en retrait de la Canadienne Ashley Lawrence, l'Allemande Sara Däbritz a doublé la mise peu avant la pause (2-0, 41e)

Dans une rencontre à sens unique, Katoto s'est offert un doublé au retour des vestiaires, en reprenant de la tête un corner de Däbritz (3-0, 54e).

"On ne joue pas souvent au Parc aux Princes. C'est toujours magique. On a un fait un très grand match", a savouré la double buteuse.

Sur un centre de Diani, les Espagnoles ont pris l'eau en marquant contre leur camp par Rocio Galvez (4-0, 65e). Méline Gérard a évité à son équipe un cinquième but en repoussant un coup franc de Léa Khelifi, déjà deux fois buteuse dans cette phase de groupes.

Le prochain match des Parisiennes s'annonce plus coriace. Paris se déplace à Lyon dimanche (21h00) pour le traditionnel duel au sommet de la D1.

Après avoir éliminé l'OL en quarts de la dernière C1 et avoir mis fin à 14 ans d'hégémonie lyonnaise en championnat, le PSG sera attendu de pied ferme par son éternel rival.

"On a envie d'avancer en championnat. Il y aura à nouveau un beau stade, à nouveau du public, à nouveau une grande équipe. Le match de Lyon ce sera avant tout mental", a prédit Didier Ollé-Nicolle.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.