XV de France: Alldritt de retour, le duo Ntamack-Jalibert reconduit

AFP
<p>L'ouvreur du XV de France Matthieu Jalibert contre l'Argentine au Stade de France le 6 novembre 2021</p>

Du changement dans la continuité. L'association entre les deux ouvreurs Romain Ntamack et Matthieu Jalibert, pourtant peu probante face à l'Argentine, sera reconduite dans le XV de départ qui affronte la Géorgie, que réintègre le troisième ligne Grégory Alldritt.

Au total, ce XV de départ, 25 ans et 17 sélections de moyenne, compte cinq changements par rapport à l'équipe qui avait dominé les Pumas (29-20) la semaine dernière.

Le Rochelais Grégory Alldritt, remplaçant contre l'Argentine, une première depuis la Coupe du monde 2019 au Japon, retrouve sa place de titulaire en troisième ligne, où il sera aligné aux côtés d'Anthony Jelonch (Toulouse) et Sekou Macalou (Stade français).

La principale nouveauté vient de la deuxième ligne où Romain Taofifenua (Lyon) et Cameron Woki (Bordeaux-Bègles) débuteront ensemble, laissant le Toulousain Thibaud Flament, auteur d'un essai contre l'Argentine pour sa première sélection, sur le banc.

<p>Le sélectionneur français Fabien Galthié lors de la présentation du XV de départ contre la Géorgie le 12 novembre à Marcoussis</p>

"Il y a toujours des risques, des dangers. Tout est possible au niveau international mais il faut prendre des risques. Cameron Woki est un capitaine de la touche, quel que soit son poste il commande la touche. Il a un profil hybride, avec une densité et un physique qui lui permettent de jouer N.4. Il a très bien réussi son repositionnement en deuxième période" après la sortie de Flament contre les Pumas, a assuré Galthié.

- Lebel première -

Enfin, le pilier de Montpellier Mohamed Haouas, titulaire indiscutable depuis début 2020 mais qui a joué contre les Pumas son premier match depuis des mois, cède sa place à l'expérimenté Uini Atonio.

"Avec La Rochelle, il est indiscutable depuis quelques saisons, il participe aux performances de son club et notamment du paquet d'avants. Il a de l'expérience, à 31 ans et bientôt 40 sélections. Il avait dû renoncer à la Coupe du monde suite à une opération cervicales mais il monte en puissance depuis. Il a joué cinq fois avec nous et s'impose au poste de pilier droit", a estimé le sélectionneur.

Derrière le capitaine Antoine Dupont, Melvyn Jaminet, homme du match avec 19 points au pied samedi, conserve son poste à l'arrière tout comme la paire Fickou-Ntamack au centre.

<p>Le centre du XV de France Romain Ntamack contre l'Argentine au Stade de France le 6 novembre 2021</p>

Le Toulousain, habituel titulaire du N.10, glisse donc à nouveau au centre pour faire de la place à Jalibert à l'ouverture.

"Il n'y a pas d'évidence mais plutôt un ressenti, une organisation à construire. Ils ont joué 50 minutes ensemble avec un sentiment d'inachevé, on redémarre avec une semaine de plus de vécu, d'analyse, de travail... Ca doit nous aider à être plus performants", a défendu Galthié.

Le duo aussi glamour qu'enthousiasmant sur le papier n'avait pas vraiment tenu ses promesses face à l'Argentine, Ntamack sortant visiblement frustré avant l'heure de jeu pour céder sa place à Jonathan Danty, qui avait apporté sa puissance dans un registre différent.

"Il faudra qu'il soit plus efficace que ce qu'il a été le week-end dernier mais ce sont des choses sur lesquelles il doit s'adapter, le vivre et le revivre. C'est un poste qu'il a beaucoup occupé au Stade toulousain, donc ce n'est pas nouveau et pas un problème pour en avoir discuté avec lui", avait d'ailleurs assuré dans la semaine Laurent Labit, l'entraîneur des trois-quarts français.

Face aux Lelos géorgiens, réputés pour la puissance de leur pack, les Bleus ont intérêt à trouver leurs marques pour éviter de tomber sur un os, comme ils étaient tombés dans la gueule des Pumas.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.