Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

AFP
<p>Des anti-vaccins manifestent avec un mini-squelette où sont plantées des seringues, à Rome le 13 novembre 2021</p>

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Autriche: les non-vaccinés confinés dès lundi -

Le chancelier autrichien a annoncé l'entrée en vigueur dès lundi d'un confinement pour les personnes non vaccinées ou qui n'ont pas contracté récemment le Covid-19, une première dans l'Union européenne qui vise à endiguer le nombre record de nouveaux cas.

Les personnes concernées n'auront pas le droit de quitter leur domicile sauf pour faire leurs courses, du sport ou pour des soins médicaux. La mesure s'applique à partir de l'âge de 12 ans et des contrôles inopinés seront effectués.

Environ 65% de la population a un schéma vaccinal complet, un chiffre inférieur à la moyenne européenne de 67%.

- Allemagne: vers un retour massif au télétravail -

L'Allemagne se prépare à un retour massif au télétravail, selon un projet de loi consulté dimanche par l'AFP, pour tenter d'enrayer une nouvelle vague de la pandémie.

La réintroduction de la règle du travail à domicile, qui avait été levée début juillet, intervient alors que l'Allemagne fait face à une inquiétante résurgence de l'épidémie.

Avec 289 cas pour 100.000 personnes, le taux d'infection a atteint dimanche un nouveau record dans le pays le plus peuplé d'Europe.

- Laminée par le Covid, la Bulgarie vote pour la 3e fois -

Les Bulgares ont voté dimanche pour les troisièmes législatives de l'année, en pleine quatrième vague de Covid-19 dans ce pays qui est le moins vacciné de l'Union européenne.

Les hôpitaux sont débordés et près de 200 personnes meurent chaque jour du coronavirus alors que moins d'un quart des 6,9 millions d'habitants est complètement vacciné.

Trois malades du Covid sont morts dans la nuit de samedi à dimanche dans l'incendie d'un hôpital à Sliven (Sud-Est).

- Le Maroc renforce les contrôles aux frontières -

Le Maroc, important pays touristique, a décidé de renforcer les contrôles à ses frontières en raison de la hausse des cas de contaminations en Europe.

Outre le pass sanitaire obligatoire et des tests PCR négatifs, il sera procédé, à l'arrivée au Maroc, à un double contrôle, par caméras thermiques et thermomètres électroniques, ainsi que par tests antigéniques.

Ces mesures concernent toutes les personnes en provenance des pays dits de "la liste B", soit la France, plusieurs pays de l'UE ainsi que le Royaume-Uni, l'Algérie et la Tunisie.

- Report de l'obligation vaccinale en Martinique -

Face à l'opposition de syndicats hospitaliers, le gouvernement français a décidé de reporter l'obligation vaccinale des soignants au 31 décembre sur l'île de la Martinique, dans les Antilles françaises.

La gratuité générale des tests sera également maintenue jusqu’à cette date qui correspond à la fin de l'état d'urgence sanitaire dans ce département d'outre-mer.

- Guadeloupe: le trafic aérien perturbé par des anti-pass -

Le trafic aérien a été perturbé pendant près de trois heures samedi à l'aéroport international de l'île française de la Guadeloupe par des manifestants anti-pass sanitaire qui en ont bloqué l'accès.

Plusieurs centaines de manifestants, avec des pompiers en première ligne, selon des médias locaux, s'étaient mobilisés sur la route d'accès à l'aéroport, alors que la saison touristique commence en Guadeloupe.

- Près de 5,1 millions de morts -

La pandémie a fait près de 5,1 millions de morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan calculé dimanche en milieu de journée par l'AFP à partir de sources officielles.

<p>Un homme en fauteuil roulant se fait vacciner contre le Covid devant un centre mobile de vaccination, à Duisburg en Allemagne le 12 novembre 2021</p>

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (762.962), devant le Brésil (611.222), l'Inde (463.530), le Mexique (291.089) et la Russie (255.386)

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est officiellement établi.

burx-ot-fm/mw/jlo

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.