Elizabeth II n'assistera pas à une cérémonie officielle dimanche pour raison de santé

AFP
<p>La reine Elizabeth II lors de la cérémonie du dimanche du Souvenir au cénotaphe de Whitehall dans le centre de Londres le 10 novembre 2019</p>

Elizabeth II, 95 ans, n'assistera pas à une cérémonie officielle à Londres dimanche comme elle comptait le faire, en raison de son état de santé, a annoncé le palais de Buckingham.

"La reine, s'étant fait mal au dos, a décidé qu'elle ne pourra pas assister au service du Dimanche du Souvenir d'aujourd'hui au Cénotaphe. Sa Majesté est déçue de manquer la cérémonie", a indiqué le palais dans un communiqué.

Le palais de Buckingham avait indiqué jeudi que la monarque avait la "ferme intention" de participer à cette cérémonie en hommage aux victimes des guerres, après avoir dû renoncer à participer à plusieurs événements ces dernières semaines sur le conseil de ses médecins. Elle devait y assister depuis le balcon du ministère des Affaires étrangères.

Son fils le prince Charles, héritier du trône, qui fête ce dimanche ses 73 ans, déposera une gerbe au nom de sa mère au Cénotaphe, un monument aux morts situé dans le centre de Londres, comme il le fait depuis 2017. C'est à cette date qu'Elizabeth II a commencé à confier certaines de ses fonctions à d'autres membres de la famille royale.

Cette annulation risque de raviver les inquiétudes des Britanniques sur l'état de santé de la reine, qui a passé une nuit à l'hôpital le mois dernier après avoir subi des tests médicaux.

Sur les conseils de ses médecins, la reine a après cette brève hospitalisation été priée de se reposer et son agenda a été fortement allégé: Elizabeth II a notamment annulé son déplacement à la COP26, à Glasgow (Ecosse), où les princes Charles et William ont représenté la famille royale.

Elle a aussi dû renoncer à un voyage de deux jours en Irlande du Nord.

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.