Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

AFP
<p>Un homme passe devant une fresque murale associant la déesse hindoue Durga à une soignante, à Bombay, le 17 novembre 2021</p>

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- France: la "5e vague est là" -

La 5e vague de la pandémie est là, a mis en garde mercredi le porte-parole du gouvernement français, tout en assurant qu'elle "n'emportera pas tout sur son passage" grâce à la vaccination et au pass sanitaire.

<p>A Rome, des soignants manifestent pour protester contre la pénurie de personnnels au sein des services de santé italiens, le 17 novembre 2021</p>

Par ailleurs, une vidéo publiée sur les réseaux sociaux sur laquelle on aperçoit deux ministres français serrer les mains d'élus régionaux mardi soir, sans masque, a provoqué des critiques dans la classe politique, incitant le porte-parole du gouvernement à les défendre.

- Pass vaccinal en Suède -

La Suède va instaurer à partir du 1er décembre et pour la première fois un pass vaccinal pour les évènements intérieurs de plus de 100 personnes, face au bond des contaminations en Europe, a annoncé le gouvernement mercredi.

Le pays nordique, qui avait décidé à compter du 1er novembre de ne plus tester les personnes totalement vaccinées contre le Covid-19, même en cas de symptômes, a également décidé de revenir sur cette décision critiquée.

- Portugal: nouvelles restrictions envisagées -

Le Portugal, l'un des pays au plus fort taux de vaccination (86%) contre le Covid-19, envisage de nouvelles restrictions pour faire face à une recrudescence de l'épidémie marquée mercredi par un pic du nombre de nouveaux cas et d'hospitalisations depuis la rentrée.

Le président Marcelo Rebelo de Sousa avait estimé mardi soir inévitable le retour du port du masque obligatoire en extérieur.

- UE: vers l'autorisation d'un 5e vaccin -

L'Agence européenne des Médicaments (EMA) a annoncé avoir entamé l'évaluation d'une demande d'autorisation dans l'Union européenne du vaccin anti-Covid de la société pharmaceutique américaine Novavax, précisant qu'un avis pourrait être émis en "quelques semaines".

Nuvaxovid, qui pourrait devenir le cinquième vaccin anti-Covid autorisé au sein de l'UE, utilise une technologie différente de celles employées pour les vaccins déjà largement autorisés dans le monde.

C'est un vaccin dit "sous-unitaire", à base de protéines qui déclenchent une réponse immunitaire, sans virus. Le sérum peut être stocké à une température d'entre 2 et 8°C, ce qui pourrait faciliter sa distribution, notamment dans les pays moins développés.

- Covax franchit la barre des 500 millions de doses -

Le mécanisme international Covax a franchi la barre des 500 millions de doses de vaccin anti-Covid-19 distribuées dans 144 pays et territoires à travers le monde, a annoncé l'Alliance du vaccin (Gavi).

Gavi et l'OMS dénoncent régulièrement l'inégalité dans l'accès à la vaccination entre les populations des pays pauvres et des pays riches. Quelque 143 doses ont été administrées pour 100 habitants dans les pays à hauts revenus, contre seulement 7 doses pour 100 habitants dans les pays pauvres.

- La lenteur de la vaccination, menace pour la stabilité financière (BCE) -

La Banque centrale européenne (BCE) estime mercredi que la lenteur du rythme de la vaccination contre le Covid-19 dans certaines parties du monde pourrait menacer la stabilité financière, même si la reprise économique est déjà bien engagée.

- France: l'Académie de médecine ne recommande pas le vaccin pour tous les enfants -

Les vaccins anti-Covid ne doivent pas être donnés à tous les enfants mais certains d'entre eux devraient en bénéficier, a estimé mercredi l'Académie française de médecine, prenant une position médiane face à un regain de polémiques sur le sujet.

- Réouverture des frontières au Burkina -

Le Burkina Faso a annoncé la réouverture à partir du 1er décembre de ses frontières terrestres, fermées depuis mars 2020 dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.

- Plus de 5,1 millions de morts -

La pandémie a fait au moins 5.113.287 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi en milieu de journée.

<p>Bilan mondial de la pandémie de nouveau coronavirus, au 17 novembre à 11h00 GMT</p>

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (765.913), devant le Brésil (611.478), l'Inde (464.153), le Mexique (291.241) et la Russie (259.084).

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.

burx-ang-fm/mw/mr

© 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.