En Indonésie, l'histoire de Jésus racontée par des marionnettes traditionnelles

AFP
<p>Indra Suroinggeno, fondateur du studio de marionnettes Beber Sekartaji, le 24 décembre 2021 à Bantul, en Indonésie</p>

Une petite communauté indonésienne célèbre Noël en présentant des spectacles traditionnels de marionnettes sur la naissance du Christ, alors que la pandémie empêche la plupart des représentations publiques.

"Bien que les représentations publiques soient rares en raison de la pandémie, nous continuons à nous entraîner au sein de la communauté afin de préserver la tradition", a déclaré Indra Suroinggeno, fondateur du studio de marionnettes Beber Sekartaji.

Le pays a été durement touché par le Covid, qui a également perturbé les spectacles pour le groupe de marionnettes, qui mettent en scène des marionnettes colorées de Jésus, Marie et Joseph.

Ces spectacles étaient auparavant organisés exclusivement dans les églises le jour de Noël.

"Les personnages de marionnettes Wahyu sont interprétés à partir de la Bible mais aussi d'autres sources, comme les dessins animés sur la Bible", explique M. Suroinggeno.

"La tradition des marionnettes Wahyu existe depuis les années 1960, alors nous voulons conserver les personnages principaux avec des améliorations basées sur des nouvelles sources."

<p>Indra Suroinggeno, fondateur du studio de marionnettes, présente son spectacle de Noël le 24 décembre 2021 à Bantul, en Indonésie</p>

Son groupe a donné un spectacle à un petit groupe d'enfants avant Noël, leur présentant l'histoire de la crucifixion, ainsi que les récits des prophètes.

L'initiative met également en avant la tolérance et la diversité religieuse dans le pays, le théâtre d'ombre javanais étant traditionnellement lié au théâtre d'ombre hindou.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.