Coupe de France: Rennes et Clermont tombent face à des Ligue 2, l'OM sans problème

AFP
<p>Les joueurs de Nancy en communion avec leurs supporters à l'issue de leur victoire sur Rennes en Coupe de France, le 2 janvier 2022 en Lorraine</p>

Duo de surprises en seizièmes de finale de Coupe de France: Rennes est tombé aux tirs au but sur la pelouse de Nancy (1-1, 4 t. a. b. à 3), la lanterne rouge de Ligue 2 et a imité Clermont, l'autre équipe de l'élite battue par un club de Ligue 2, Bastia (2-0) dimanche.

A l'inverse, Marseille, Monaco, Saint-Etienne et Nantes n'ont pas tremblé face à des clubs de divisions inférieures. Même si le match remporté par les Verts (4-1) contre Jura Sud (National 2) a été interrompu environ vingt minutes en raison de jets d'engins pyrotechniques depuis le parcage stéphanois en tout début de rencontre.

Une reprise acrobatique précoce d'Arkadiusz Milik (29e) face aux amateurs de Chauvigny (National 3), surclassés 3-0 par l'OM, a évité aux Marseillais, libérés par un but de Cengiz Ünder (41e) puis Amine Harit (80e), un scénario angoissant à la rémoise.

Le Stade de Reims, réduit à dix, est passé près d'une humiliation face aux amateurs de Thaon-les-Vosges (National 3). Mais le but à la dernière minute (1-0, 90e+3) de son attaquant anglais Fraser Hornby lui a permis de ne pas s'infliger une hasardeuse séance de tirs au but, fatale aux Rennais.

Les Bretons ont buté sur le gardien nancéien Baptiste Valette, qui a stoppé trois de leurs tentatives. "Ce n'est pas acceptable. Ce match n'aurait jamais dû aller aux tirs au but", a grondé Bruno Genesio à propos de l'inefficacité de ses joueurs, souvent maladroits, à l'image de trois ratés de Serhou Guirassy - dont un penalty.

<p>Le Stade rennais du coach Bruno Genesio a été éliminé de la Coupe de France à Nancy, malgré un but de Jérémy Doku, le 2 janvier 2022</p>

Nancy, dirigé par Benoît Pedretti, entraîneur intérimaire mais déjà démissionnaire, avait égalisé en fin de match grâce à un but de près de la tête de Mickael Biron (78e) après l'ouverture du score de Jérémy Doku (58e).

La désillusion clermontoise face aux Bastiais (18e de L2) s'est dessinée dès la première demi-heure avec l'ouverture du score de Benjamin Santelli, à la réception d'une longue passe en profondeur (25e) avant le but du break sur corner du capitaine Antony Robic (70e).

- Bordeaux décimé et balayé -

Moins surprenant, Bordeaux, décimé par 21 cas positifs au Covid-19, a été balayé à Brest (3-0) dans l'une des deux affiches entre équipes de Ligue 1 de ce dimanche avec le duel Montpellier - Strasbourg, remporté par les Héraultais grâce à une frappe instantanée de Mihailo Ristic à 20 mètres (20e).

<p>Le jeune gardien de Bordeaux Davy Rouyard concède un but sur un penalty transformé par le Brestois Romain Faivre à Brest, le 2 janvier 2022</p>

Avec plus d'une moitié de leur équipe de départ (six joueurs) issue de la réserve, les Girondins, déjà peu fringants 17e de Ligue 1, ont souffert face à des Brestois au complet.

Amoindri aussi par sept cas positifs dans son effectif, Monaco a assuré l'essentiel (3-1) sur le terrain de Quevilly, promu en Ligue 2. Un penalty de Wissam Ben Yedder et un doublé de Kevin Volland ont qualifié l'ASM sous les yeux de son futur entraîneur, le Belge Philippe Clement, présent en tribunes.

Linas-Montlhéry a connu une fin de parcours cruelle. Après avoir été menés 3-0 par Amiens, les amateurs de cinquième division, tombeurs d'Angers au tour précédent, ont égalisé dans le temps additionnel (3-3, 90e+2) mais ont pris la porte à l'issue de la séance de tirs au but (4 t. a. b. à 3).

Toulouse, dauphin de Ligue 2, a aussi fait respecter la hiérarchie (1-0) à Cannes (National 3).

Pas de miracle non plus pour les amateurs de Vitré (National 2) face à Nantes. Comme lors du quart de 2019, ils ont été dominés 2-0 avec des buts de Ludovic Blas (25e) et Willem Geubbels (68e).

- Bergerac et Versailles Petits Poucets -

<p>Le FC Nantes et Ludovic Blas ont facilement dominé l'AS Vitré en 16e de finale de la Coupe de France à La Beaujoire, le 2 janvier 2022</p>

Il ne reste que deux équipes de quatrième division (National 2) qualifiées pour les huitièmes de finale : Bergerac, passé aux tirs au but (0-0, 5 t. a. b. à 4) contre Créteil (N1), et Versailles, large vainqueur (4-0) de La Roche Vendée (N3).

C'est une première historique pour le club des Yvelines dirigé par Jean-Luc Arribart, la deuxième fois pour Bergerac, après 2017. Ils seront les deux seuls Petits Poucets du prochain tour, à moins d'un exploit de Vannes (N2) qui accueille lundi le Paris SG.

Nice s'était qualifié sans jouer pour les 8e de finale en ayant hérité au tirage du vainqueur entre le Paris FC et Lyon, tous les deux éliminés à la suite des violences au stade Charléty lors de leur 32e mi-décembre.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.