Covid-19: Hong Kong fermé à 8 pays, explosion de cas dans le monde

Holmes CHAN
<p>Le navire "Spectrum of the Seas" à quai à Hong Kong le 5 janvier 2022. Il a été forcé de revenir au port, avec 3.700 personnes à bord, en raison de la présence à bord de 9 cas contacts d'un foyer de contamination au variant Omicron du coronavirus</p>

Hong Kong a interdit mercredi toute arrivée de voyageurs par avion en provenance de huit pays, dont la France, le Canada, le Royaume-Uni et les Etats-Unis, alors que les contaminations au Covid-19 se multiplient à travers le monde.

Les autres pays concernés sont l'Inde, le Pakistan, l'Australie et les Philippines, a déclaré aux journalistes la cheffe de l'exécutif de Hong Kong, Carrie Lam.

"Les vols de passagers en provenance de ces pays ne seront pas autorisés à atterrir à Hong Kong et les individus qui ont séjourné dans ces pays ne sont plus autorisés à embarquer dans des vols pour Hong Kong, y compris des vols en correspondance", a-t-elle dit.

Parmi les autres mesures annoncées mercredi à Hong Kong figurent l'interdiction des événements publics de grande ampleur et la fermeture de 15 types de commerces, dont les bars, les boîtes de nuit, les salles de sport et les salons de beauté.

<p>Nombre de morts liés au coronavirus officiellement annoncés par pays, au 4 janvier à 11H00 GMT</p>

Un bateau effectuant une croisière au large de Hong Kong avec 3.700 personnes à bord, le "Spectrum of the Seas", a été parallèlement forcé de revenir au port en raison de la présence à bord de 9 cas contacts d'un foyer de contamination au variant Omicron, selon les autorités.

Ces annonces interviennent alors que les contaminations au Covid-19 se multiplient à travers le monde: près de 890.000 cas en 24 heures aux Etats-Unis, 270.000 en France, plus de 200.000 au Royaume-Uni...

Israël a annoncé mercredi avoir enregistré près de 12.000 nouveaux cas en 24 heures, un nouveau record de contaminations depuis le début de la pandémie.

<p>Une femme attend de pouvoir être testée du Covid-19 dans un hôpital d'Asuncion, au Paraguay, le 4 janvier 2022</p>

Le Mexique enregistre 15.000 cas par jour, passant la barre des quatre millions de cas de Covid-19. L'Argentine a eu 81.000 nouveaux cas mardi, près du double de la veille.

De nombreuses personnalités figurent parmi les nouveaux "positifs": du roi de Suède Carl XVI Gustaf au président mauritanien Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, en passant par le gardien du Paris SG Gianluigi Donnarumma et le défenseur Lucas Hernandez du Bayern Munich, où pas moins de huit joueurs sont touchés.

Le départ de la sélection du Sénégal pour la Coupe d'Afrique des nations de football, prévu mardi soir, a été reporté à mercredi, à cause trois cas de Covid détectés dans l'effectif.

- Djokovic sommé de s'expliquer -

<p>Novak Djokovic le 21 février 2021 lors de la finale de l'Open d'Australie à Melbourne</p>

Dans ce contexte, la dérogation médicale accordée pour qu'il participe à l'Open d'Australie à Novak Djokovic, qui n'a jamais communiqué sur son statut vaccinal, suscite des réactions indignées dans le pays, où le président de la fédération de tennis l'a exhorté à révéler les raisons de cette exemption.

"Ce serait certainement utile si Novak expliquait les conditions dans lesquelles il a demandé et obtenu une exemption", a déclaré mercredi aux journalistes le patron de Tennis Australia, Craig Tiley, également directeur du premier Grand Chelem de l'année.

Le Premier ministre australien Scott Morrison a même menacé de faire repartir le joueur vedette "par le premier avion" s'il ne fournissait pas "des preuves pour soutenir" cette dérogation.

<p>Le président français Emmanuel Macron le 9 décembre 2021</p>

La polémique fait rage aussi en France où le président Emmanuel Macron s'est dit décidé à "emmerder" les non-vaccinés.

"J'ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu'au bout", a déclaré M. Macron dans un entretien au quotidien Le Parisien. "Vous ne pourrez plus aller au restau, plus prendre un canon, plus aller boire un café, plus aller au théâtre, plus aller au ciné", a ajouté le chef d'Etat à l'adresse des non-vaccinés.

<p>Une femme subit un test Covid-19 à New York le 4 janvier 2022</p>

Au Brésil, deuxième pays du monde le plus endeuillé au monde par la pandémie après les Etats-Unis, les autorités de Rio de Janeiro ont décidé mardi de suspendre les défilés de rue, traditionnellement massifs, du prochain carnaval fin février.

La vague de l'épidémie, relancée fin 2021 par l'arrivée du variant Omicron, plus contagieux que les précédents même si sa sévérité semble limitée, entraîne une hausse des absences pour maladie. Un phénomène qui provoque des dysfonctionnements dans plusieurs secteurs, dont celui de la santé.

<p>L'entrée d'un complexe résidentiel à Xi'an, en Chine, le 5 janvier 2022</p>

Au moins six centres hospitaliers du Royaume-Uni ont déclaré mardi que la situation risquait d'affecter des soins prioritaires.

En Chine, la ville de Zhengzhou (centre) a entamé mercredi le dépistage de ses 13 millions d'habitants après quelques cas de Covid, la métropole confinée de Xi'an annonçant pour sa part la "maîtrise" d'un récent foyer d'infection.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.