Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

AFP
<p>Une soignante injecte le vaccin contre le Covid-19 à un étudiant à Bangalore (Inde), le 10 janvier 2022</p>

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Réouverture des écoles en Ouganda -

Quelque 15 millions de jeunes Ougandais ont repris lundi le chemin de l'école, avec la réouverture des établissements scolaires fermés depuis presque deux ans en raison de l'épidémie de coronavirus.

L'Ouganda a enregistré un total de 153.762 cas de Covid-19 pour 3.339 décès, selon les chiffres officiels arrêtés au 7 janvier.

- Le pape défend les vaccins -

Le pape François a appelé lundi la communauté internationale à "poursuivre l'effort" de la vaccination, estimant que la pandémie impose une "cure de réalité" face à la propagation d'"informations infondées".

- L'Italie renforce les restrictions pour les non-vaccinés -

En Italie, les personnes non vaccinées contre le Covid-19 ne peuvent plus manger au restaurant ni prendre l'avion pour voyager à l'intérieur du pays, selon les nouvelles règles entrées en vigueur lundi.

Jusqu'au 31 mars, il sera nécessaire d'être muni d'un pass vaccinal prouvant que l'on a été vacciné ou que l'on s'est rétabli récemment, un test négatif ne suffisant plus, pour pouvoir utiliser restaurants, hôtels et salles de sport, ainsi que les bus, trains, avions et navires. Les masques FFP2 sont désormais obligatoires dans les théâtres, cinémas, stades de sport et tous les transports publics.

- L'Inde lance la vaccination de rappel -

L'Inde a lancé lundi la vaccination de rappel contre le Covid-19 à destination des seniors et des soignants, au moment où l'épidémie connaît une fulgurante recrudescence imputée au variant Omicron.

- Novartis: résultats positifs pour un traitement anti-Covid -

Le géant pharmaceutique suisse Novartis a annoncé lundi avoir enregistré des résultats positifs lors d'essais cliniques de phase II sur un traitement antiviral contre le Covid-19 développé avec le laboratoire suisse Molecular Partners.

Cette étude de phase II appelée Empathy, menée auprès de 407 patients adultes en ambulatoire, visait à évaluer le dosage de ce traitement. Les essais de phase III seront menés auprès de 1.700 patients supplémentaires.

- Open d'Australie: la justice ordonne la libération de Djokovic -

Un juge a ordonné lundi la libération de Novak Djokovic du centre de rétention où il avait été placé le 5 janvier à son arrivée en Australie, où le N.1 mondial veut entrer sans être vacciné contre le Covid-19 pour disputer l'Open d'Australie. Mais un avocat du gouvernement a prévenu que Canberra pouvait encore décider d'expulser le joueur serbe.

Les avocats du sportif affirment qu'il a été testé positif au Covid-19 le 16 décembre. Mais le gouvernement australien a jusqu'ici insisté sur le fait qu'une récente infection ne compte comme une exemption que pour les résidents, et non pour les ressortissants étrangers qui tentent d'entrer dans le pays.

- Le joueur de tennis australien Nick Kyrgios testé positif -

L'Australien Nick Kyrgios a annoncé lundi sur Instagram avoir été testé positif au Covid et renoncer au tournoi ATP de Sydney, tout en espérant disputer l'Open d'Australie qui débute dans une semaine.

- Près de 5,5 millions de morts -

La pandémie a fait plus de 5.486.519 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, lundi à 11H00 GMT.

Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 837.664 morts, suivis par le Brésil (619.981), l'Inde (483.936) et la Russie (316.904).

L'Organisation mondiale de la santé estime toutefois, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

burx-paj/mw/mba

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.