Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

AFP
<p>Dans un couloir de l'hôpital de Cremone, dans le nord de l'Italie, le 11 janvier 2022</p>

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Pandémie: les doses de rappel, pas une stratégie "viable" (OMS) -

Combattre la pandémie de Covid-19 à coups de doses de rappel des vaccins actuels n'est pas une stratégie viable, ont prévenu mardi des experts de l'Organisation mondiale de la santé, réclamant des vaccins qui préviennent mieux la transmission.

"Une stratégie de vaccination basée sur des rappels répétés" des premiers vaccins "a peu de chances d'être appropriée ou viable", indique dans un communiqué ce groupe d'experts en charge de superviser les vaccins contre le coronavirus.

- Omicron: plus de 50% des Européens infectés d'ici deux mois (OMS) -

Plus de la moitié des Européens pourraient être touchés par le variant Omicron d'ici deux mois au vu du "raz de marée" actuel, a également estimé l'OMS, deux ans après l'annonce du premier décès officiellement lié au coronavirus en Chine.

Cette transmission rapide d'Omicron, touchant y compris des personnes préalablement infectées ou vaccinées, a débouché sur une augmentation des hospitalisations, mais le taux de mortalité reste stable.

- 3e ville confinée en Chine -

Une troisième ville, celle d'Anyang, qui compte 5 millions d'habitants dans le centre de la Chine, a à son tour été placée en quarantaine après l'apparition de cas de Covid, notamment de la souche Omicron.

<p>Nombre de morts liés au coronavirus officiellement annoncés par pays, au 11 janvier à 11H00 GMT</p>

- Nouvelles accusations contre Johnson -

Le Premier ministre britannique Boris Johnson risque d'être visé par une enquête de police sur une garden party à Downing Street en 2020, en plein confinement, une nouvelle révélation embarrassante pour le gouvernement.

- Allemagne: la police critiquée pour l'utilisation d'une "app" anti-Covid -

La police de Mayence s'est attiré les critiques en utilisant dans une enquête, fin 2021, une application de traçage anti-Covid destinée à aider bars et restaurants à enregistrer leurs clients et censée assurer la protection des données.

- La Pologne franchit les 100.000 décès -

Plus de 100.000 personnes sont mortes du Covid-19 en Pologne depuis le début de la pandémie, a annoncé mardi le gouvernement.

Ce pays, où 63% seulement des adultes sont pleinement vaccinés, présente le sixième taux de mortalité le plus élevé dans le monde.

- Emirats: se moquer des mesures anti-Covid peut conduire en prison -

Les autorités des Emirats arabes unis ont prévenu que les personnes se moquant des mesures anticovid risquaient la prison, à la suite de l'apparition sur les réseaux sociaux de photos et vidéos incitant notamment au non respect des règles de précaution.

- Les dirigeants bulgares en quarantaine -

Le président bulgare Roumen Radev, le Premier ministre Kiril Petkov et une douzaine de hauts responsables ont été placés mardi en isolement, après avoir participé à une réunion avec le chef du Parlement, testé positif.

- Open d'Australie : la participation de Djokovic toujours en suspens -

<p>Novak Djokovic (c) à l'entraînement, à Melbourne, avant l'Open de tennis d'Australie, le 11 janvier 2022</p>

Le numéro 1 mondial du tennis Novak Djokovic s'entraînait mardi sur le site de l'Open d'Australie, six jours avant le début de la compétition et au lendemain de sa victoire judiciaire contre le gouvernement australien et de sa libération. Sa participation au tournoi est toujours en suspens, son visa pouvant encore une fois être annulé.

- Plus de 5,49 millions de morts -

La pandémie a fait 5.494.101 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 11h00 GMT.

En valeur absolue, les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 839.500 morts, suivis par le Brésil (620.091), l'Inde (484.213) et la Russie (317.687).

Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, suivi par la Bosnie et la Hongrie.

L'Organisation mondiale de la santé estime toutefois, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

burx-jba-frd/mw/lpt

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.