Elon Musk, multi-entrepreneur baroque et visionnaire

Afp
<p>Elon Musk, patron de Tesla, lors de la conférence TED2022 à Vancouver, le 14 avril 2022 au Canada</p>

Il a la tête dans les étoiles, son portefeuille dans les voitures électriques, le voici désormais à l'assaut de Twitter: Elon Musk, l'homme le plus riche du monde, joue sur tous les tableaux au nom de "l'environnement" et de la "civilisation".

Né en Afrique du Sud, citoyen américain et canadien, dirigeant de SpaceX et Tesla, le fantasque entrepreneur est devenu une figure centrale du capitalisme américain avec ses ambitions extra-planétaires et ses idéaux politiques.

Son dernier objectif: s'emparer de Twitter, à qui il reproche notamment de brider la liberté d'expression. En deux semaines, la planète tech a appris qu'il avait acheté 9% des actions, qu'il allait entrer au conseil d'administration, puis qu'il n'y irait pas, et enfin, jeudi, qu'il souhaitait racheter le réseau social.

Entre temps, l'homme de 50 ans a inauguré la nouvelle méga-usine de Tesla au Texas, où il a déplacé de Californie le siège de sa principale entreprise, et son joyau SpaceX a envoyé sur la Station spatiale internationale la première mission entièrement privée.

Sa fortune est estimée par Forbes à près de 274 milliards de dollars - l'équivalent du PIB de la Finlande.

Il l'a amassée grâce à Tesla, notamment, et s'en sert pour financer ses diverses aventures comme Neuralink, une start-up qui ambitionne de relier directement le cerveau humain à l'ordinateur, et The Boring Company, qui entend révolutionner les transports urbains avec des tunnels.

Quel que soit le secteur, il met en avant son désir de sauver l'humanité, l'environnement ou la démocratie. Interviewé jeudi sur ses raisons d'acquérir Twitter, il a évoqué un "risque pour la civilisation" si les utilisateurs perdaient confiance en la plateforme.

- "X Æ A-12" -

Mégalomane, bourreau de travail, Elon Musk déteste suivre les règles, surtout sur son compte Twitter aux 81 millions d'abonnés sur lequel il poste des blagues, des vidéos de SpaceX, des nouvelles de Tesla et beaucoup de provocations.

<p>Elon Musk dans sa nouvelle usine Tesla près de Berlin, le 22 mars 2022</p>

Il a ainsi récemment défié Vladimir Poutine en duel via Twitter, ou encore défendu les opposants aux restrictions sanitaires au Canada en comparant le Premier ministre Justin Trudeau à Adolf Hitler.

En 2018, au cours d'un entretien déjanté de deux heures retransmis en direct sur internet, on le voit boire du whisky, brandir un sabre de samouraï et fumer du cannabis -- légal en Californie -- tout en évoquant la conquête spatiale, la fin du monde et la libido des singes bonobos.

En mai 2021, il a révélé être atteint du syndrome d'Asperger, une forme d'autisme.

Divorcé trois fois, M. Musk est père de huit enfants, dont un décédé à 10 semaines. Son dernier enfant, qu'il a eu avec la chanteuse Grimes, s'appelle Exa Dark Sideræl Musk. C'est la petite sœur de "X Æ A-12".

- Le culte Tesla -

L'homme clive, entre une armée de fans qui l'adulent et assurent sa publicité et ceux qui le détestent. Mais il est difficile de nier le succès de Tesla.

<p>Elon Musk lors de l'inauguration de l'immense usine Tesla d'Austin, au Texas, le 7 avril 2022</p>

Longtemps déficitaire, l'entreprise est désormais un immense succès industriel et financier, avec un profit record de 5,5 milliards de dollars en 2021 et une valorisation boursière immense.

"Je pense que j'en sais plus sur la production industrielle que n'importe qui au monde", s'est vanté Elon Musk jeudi.

Ce n'était pas gagné. De 2017 à 2019, la société était "constamment au bord de la faillite", a-t-il expliqué.

"Rien n'allait pour la production du Model 3. (...) Je vivais dans l'usine de Fremont, je dormais par terre pour que l'équipe voit que je n'étais pas dans ma tour d'ivoire", a-t-il raconté.

Plusieurs plaintes pour harcèlement sexuel et discriminations ont été déposées contre cette usine, accusée de "ségrégation raciale" par la Californie.

- "Civilisation spatiale" -

Né à Pretoria, en Afrique du Sud, le 28 juin 1971 d'un père ingénieur et d'une Canadienne mannequin, Elon Musk fait ses études au Canada puis aux Etats-Unis.

Il crée ensuite Zip2, une entreprise de logiciels en ligne, et devient millionnaire avant ses 30 ans en la revendant au fabricant d'ordinateurs Compaq en 1999 pour plus de 300 millions de dollars. Le jeune entrepreneur fonde ensuite X.com, qui sera fusionnée avec PayPal, puis rachetée par eBay en 2002 pour 1,5 milliard.

Avec SpaceX, fondée dans la foulée, il a enchaîné les succès, d'un contrat exclusif signé avec la Nasa pour construire le prochain module d'alunissage de l'agence américaine, à la première mission orbitale de l'Histoire sans astronaute professionnel à bord.

"Le but global est de permettre à la vie de se développer sur plusieurs planètes et de faire de l'humanité une civilisation spatiale", avait affirmé M. Musk dans un entretien accordé au Time Magazine, qui l'a nommé fin 2021 personnalité de l'année.

bur-jum-ube-juj/rle

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Sur le même sujet