Corée du Nord: le 110e anniversaire du "père fondateur" commémoré sans défilé militaire

Afp
<p>Le dirigeant nord-coréen Kim Jung Un salue depuis un balcon la foule sur la place Kim Il Sung à Pyongyang le 15 avril 2021 à l'occasion de la célébration du 110ème anniversaire du fondateur du pays</p>

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a supervisé un immense défilé de citoyens à l'occasion du 110ème anniversaire de Kim Il Sung, son grand-père et fondateur du pays, selon des images diffusées samedi par les médias officiels.

Des responsables sud-coréens et américains avaient estimé qu'un essai nucléaire pourrait avoir lieu dans le cadre de ces célébrations. Ils s'attendaient également à une parade militaire.

La commémoration de vendredi a été marquée par un défilé de civils et des feux d'artifice.

Le 15 avril, appelé le "Jour du soleil", constitue l'une des dates les plus importantes du calendrier de Pyongyang car Kim Il Sung, grand-père de Kim Jong Un, est né à cette date.

Des photos de l'agence de presse officielle KCNA montrent Kim Jong Un saluant depuis un balcon situé sur la place Kim Il Sung à Pyongyang des milliers de personnes habillées de couleurs vives.

"Des colonnes d'ouvriers, de danseurs paysans et autres personnes ont défilé sur la place", brandissant des bannières sur lesquelles figuraient des slogans socialistes, a indiqué KCNA.

Le dirigeant s'est également rendu au Palais du soleil Kumsusan à Pyongyang qui abrite la dépouille embaumée de son père, ainsi que celle de Kim Il Sung.

Dans les jours qui ont précédé cet anniversaire, les médias d'État ont largement couvert l'inauguration de nouveaux complexes immobiliers et montré des images de gerbes de fleurs photographiées par des personnes munies de smartphones.

<p>Des jeunes et des étudiants participent aux célébrations du 110ème anniversaire du père fondateur de la Corée du Nord Kim Il Sung le 15 avril 2022 à Pyongyang</p>

Pour Leif-Eric Easley, professeur associé d'études internationales à l'université Ewha Womans de Séoul, l'objectif était de "dépeindre une économie non seulement résiliente mais en pleine croissance".

Le pays est pourtant en proie à un grave crise économique, aggravée par les sanctions internationales et la stricte fermeture de ses frontières pour se protéger du Covid.

"Le régime des Kim a besoin d'autres sources de fierté nationale et de légitimité que les défilés militaires", a-t-il affirmé.

Ces commémorations sont intervenues trois semaines après le plus grand essai de missile balistique intercontinental de l'histoire du pays. C'est la première fois que les armes les plus puissantes de Kim Jong Un ont été tirées à pleine portée depuis 2017, rompant un moratoire observé jusqu'alors.

L'absence d'activité militaire en cette journée anniversaire "ne signifie cependant pas que la Corée du Nord a cessé de renforcer son dispositif militaire", a ajouté M. Easley.

Des images satellites ont montré des signes d'activité dans un tunnel du site d'essais nucléaires de Punggye-ri que la Corée du Nord a affirmé avoir démantelé en 2018 avant un sommet entre Kim Jong Un et le président américain de l'époque, Donald Trump.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.