L1: les supporters marseillais interdits de déplacement pour PSG-OM

Afp

Les supporters de l'Olympique de Marseille ne pourront pas se rendre dimanche à Paris pour le classique de la Ligue 1 contre le Paris SG, selon un arrêté du ministère de l'Intérieur publié samedi au Journal officiel.

"Le dimanche 17 avril 2022, de zéro heure à minuit, le déplacement individuel ou collectif, par tout moyen, de toute personne se prévalant de la qualité de supporter de l'Olympique de Marseille ou se comportant comme tel, est interdit entre les communes du département des Bouches-du-Rhône, d'une part, et les communes de la région d'Ile-de-France, d'autre part", précise l'arrêté ministériel publié à la veille du match prévu dimanche à 20h45.

Cette décision, habituelle pour les matches opposant le PSG à l'OM, rivaux historiques du championnat de France de football, est notamment justifiée par "l'animosité" et le "fort antagonisme" entre les supporters des deux clubs.

Le dernier classique PSG-OM en présence de supporters des deux équipes remonte au 28 février 2018 et "huit membres des forces de l'ordre ont été blessés" ce jour-là, souligne l'arrêté.

Plusieurs incidents impliquant des supporters, à Lyon, Nice, Marseille, Lens, Brest ou encore Angers ont eu lieu cette saison en Ligue 1, conduisant la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) à prendre de nombreuses sanctions à l'encontre des clubs.

Le déplacement des supporters lensois à Lille samedi (21h00) pour le derby du Nord a lui aussi été interdit.

Le PSG et l'OM s'affrontent dimanche (20h45) alors qu'ils occupent les deux premières places du classement, les Parisiens ayant une confortable avance de 12 points sur les Marseillais.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.