Paris-Roubaix: la victoire au Néerlandais van Baarle

Afp
<p>Le Néerlandais Dylan Van Baarle exulte après avoir remporté Paris-Roubaix, le 17 avril 2022</p>

Le Néerlandais Dylan van Baarle a enlevé dimanche la 119e édition de Paris-Roubaix après une attaque portée à 19 kilomètres de l'arrivée.

Van Baarle a donné à l'équipe Ineos, la plus riche du peloton, le premier succès de son histoire dans la "reine des classiques" qui a été courue à une allure-record, sous le soleil et dans la poussière.

Le Néerlandais, qui est âgé de 29 ans, s'est imposé pour la première fois dans une très grande course. Deuxième du championnat du monde l'an passé, il s'est classé deuxième du Tour des Flandres au début du mois.

Van Baarle a battu de près de deux minutes un petit groupe réglé par le champion de Belgique Wout van Aert après 257 kilomètres d'une course menée tambour battant.

<p>Les 10 derniers vainqueurs de Paris-Roubaix.</p>

L'équipe Ineos est passée à l'offensive à... 210 kilomètres de l'arrivée avec l'aide des Quick-Step. Le peloton des favoris (van der Poel, Küng) a été contraint à une poursuite de 105 kilomètres pour rentrer avant Haveluy.

À l'avant, le Slovène Matej Mohoric, le vainqueur du dernier Milan-Sanremo, a animé une échappée formée avant la Trouée d'Arenberg, à 111 kilomètres du vélodrome.

Mohoric, retardé un temps par un changement de vélo, a vu revenir ensuite un groupe réduit de favoris avant de repartir de l'avant, au seuil des 30 derniers kilomètres, avec le Belge Yves Lampaert.

Derrière eux, van Baarle a réagi avant de se détacher sur les pavés de Camphin, à l'entrée des 20 kilomètres, et se diriger vers le 7e succès néerlandais de l'histoire, huit ans après Niki Terpstra.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Sur le même sujet