L1: première balle de match pour le Paris SG

Emmanuel BARRANGUET
<p>La joie de Kylian Mbappé, après son but marqué contre Marseille, lors de la 32e journée de Ligue 1, le 17 avril 2022 au Parc des Princes</p>

Le PSG proche de conclure: sans Lionel Messi ni Neymar, Paris peut coiffer une historique dixième couronne de champion de France s'il fait mieux à Angers que Marseille contre Nantes, mercredi (21h00) pour la 33e journée de L1.

"Balles neuves": Mauricio Pochettino va devoir rafraîchir un peu son effectif pour cette première occasion d'aller chercher un titre qui semble ne plus pouvoir échapper au PSG.

<p>Neymar, Marco Verratti et Lionel Messi, à l'échauffement avant le match de la 27e journée de Ligue entre le PSG et Nice, le 5 mars 2022 à l'Allianz Riviera</p>

Les absences de Messi (tendon d'Achille), de "Ney" (suspendu) ou de Marco Verratti (genou) sonnent comme "une opportunité pour les jeunes de se montrer et de gagner en expérience", explique l'entraîneur argentin. Xavi Simons ou Édouard Michut ont une chance de jouer.

Le forfait de Presnel Kimpembe (genou) sera plutôt pallié par un ancien, Sergio Ramos, qui pourra enrichir sa colossale collection de trophées.

<p>Le défenseur espagnol Sergio Ramos, sous la pression du milieu de terrain Matteo Guendouzi, lors du match de la 32e journée de Ligue 1 entre le PSG et l'OM, le 17 avril 2022 au Parc des princes</p>

Avec 15 points d'avance sur son dauphin, l'OM, le sacre annoncé ne fait plus guère de doute. Le PSG n'a besoin que de 4 points sur les six journées restantes pour conquérir le trophée "Hexagoal".

Il reste au PSG à finir en beauté, pour faire oublier ses échecs de la saison. Éliminé en 8e de finale de la Ligue des champions par le Real Madrid dans des conditions cuisantes (1-0, 1-3), sorti en Coupe de France par Nice (0-0, 6 t.a.b. à 5), battu même au Trophée des champions par Lille (1-0), le club de la capitale ne gagnera "que" la L1 cette saison.

- "Il me reste un an de contrat" -

Angers lui n'est pas encore assuré de son maintien, avec cinq longueurs d'avance sur le barragiste, Clermont, et a besoin de points.

<p>Le milieu de terrain portugais du Paris Saint-Germain Danilo Pereira marque face au gardien angevin Paul Bernardoni, lors de la 10e journée de Ligue 1, le 15 octobre 2021 au Parc des Princes</p>

Mais il n'en a pris qu'un contre le PSG depuis son retour parmi l'élite, la première fois, en 2015 (0-0). Le SCO a perdu les 11 confrontations suivantes, ainsi que la finale de la Coupe de France 2017 (1-0) sur un scénario particulièrement retors, avec un but contre son camp d'Issa Cissokho à la dernière seconde...

Bref, pas de quoi inciter à l'optimisme, face à un PSG qui veut soigner sa sortie pour se faire pardonner une saison européenne manquée que ses supporters ont du mal à digérer.

<p>L'entraîneur argentin Mauricio Pochettino salue son homologue et compatriote Jorge Sampaoli, lors du match de la 32e journée de Ligue 1 entre le PSG et Marseille, le 17 avril 2022 au Parc des Princes</p>

La victoire contre le grand rival marseillais (2-1) dimanche n'a pas mis fin à la grève des encouragements du CUP (Collectif ultras parisiens).

"Nous vivons en démocratie, a répété Pochettino, il faut respecter toutes les opinions, je l'ai déjà assez commenté. Espérons qu'on pourra fêter un dixième titre tous ensemble, et à l'avenir, je souhaite qu'il y ait une bonne entente mutuelle entre toutes les composantes du club."

A propos du futur, Pochettino suggère qu'il souhaite rester. "Il me reste un an de contrat, donc logiquement ce n'est pas une question de volonté mais une question contractuelle", lance l'Argentin, qui a "toujours intacte cette volonté de revanche" en C1.

- Précocité -

Mais "la saison n'est pas terminée", souligne "Poche", et quand l'objectif du titre "sera rempli il sera temps de s'asseoir tous ensemble pour dessiner le futur de l'équipe", complète le technicien.

Pochettino vise son premier titre de champion sur le banc. Il n'a jusqu'ici qu'un Trophée des champions à son palmarès, et une finale de Ligue des champions perdue avec Tottenham (2-0 contre Liverpool en 2019).

Au-delà du titre, qui permettrait au PSG de rejoindre Saint-Étienne au sommet du palmarès et donnerait le droit de coudre l'étoile de la dizaine, cerclée de bleu-blanc-rouge, sur le poitrail (le PSG n'a pas encore décidé s'il le ferait), il reste quelques lignes à écrire dans les livres d'histoire pour le club de la capitale.

Le géant parisien peut égaler l'Olympique Lyonnais 2006-2007, sacré lui aussi au soir de la 33e journée. L'OL avait terminé 17 points devant l'OM.

<p>La joie des joueurs du Paris Saint-Germain, après avoir remporté leur match de la 30e journée de Ligue, 9-0 face à Troyes et décroché le titre de champion de France, le 13 mars 2016 au Stade de l'Aube</p>

Mais le PSG ne peut plus battre son propre record de l'équipe sacrée la plus tôt de l'histoire du Championnat de France, quand il avait été champion dès la 30e journée en 2016, fêtant le titre par un 9-0 contre Troyes.

Cette année-là les partenaires de Zlatan Ibrahimovic avaient terminé avec 31 (!) points d'avance sur Lyon. Ils avaient marqué la bagatelle de 102 buts et n'en avaient encaissé que 19, pour 30 victoires et seulement deux défaites.

Mais ils avaient fait 0-0 à Angers...

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Sur le même sujet