Ligue 1: Monaco s'envole, Bordeaux se grippe

Jeremy TALBOT
<p>La joie du défenseur monégasque Youssouf Fofana, après la victoire à domicile, 1-0 face à Nice, lors de la 33e journée de la Ligue 1, le 20 avril 2022 au Stade Louis II</p>

L'AS Monaco, inarrêtable, s'est hissée à la 4e place de Ligue 1 en dominant 1-0 Nice, un concurrent pour l'Europe, mercredi lors d'une 33e journée terriblement frustrante pour l'avant-dernier Bordeaux, accroché 2-2 par Saint-Etienne.

- Course à l'Europe: le bon coup de Monaco -

Les Monégasques ont enchaîné un cinquième succès de suite sur le mois écoulé avec, de nouveau, un "gros" du championnat accroché à leur tableau de chasse. Après le Paris SG et Rennes, c'est Nice qui a subi la loi des partenaires de Wissam Ben Yedder.

<p>La joie des Monégasques, après l'ouverture du score par le milieu de terrain russe Aleksandr Golovin (2e g), face à Nice, lors de la 33e journée de la Ligue 1, le 20 avril 2022 au Stade Louis II</p>

L'attaquant russe Aleksandr Golovin, déjà buteur à l'aller, a exploité un centre de Vanderson repoussé par Walter Benitez (45e+2) pour faire la différence juste avant la mi-temps.

Cette victoire minimaliste suffit au bonheur de Monaco qui double Nice au classement et est assuré, indépendamment du résultat à venir entre Strasbourg et Rennes, d'occuper sa meilleure place de la saison à l'issue de la 33e journée.

<p>L'entraîneur de Nice Christophe Galtier, lors de la défaite, 1-0 face à Monaco, lors de la 33e journée de Ligue 1, le 20 avril 2022 au Stade Louis II</p>

L'objectif podium a du plomb dans l'aile en revanche du côté des Aiglons niçois qui, avant leur courte victoire 2-1 contre Lorient dimanche, restaient sur quatre matches sans victoire.

Dans la soirée, Marseille va tenter de conforter sa deuxième place à l'occasion de la réception du FC Nantes. A l'inverse, une contre-performance de l'OM pourrait permettre au Paris SG de remporter officiellement le championnat de France.

Avant la rencontre, les hommes de Jorge Sampaoli comptaient trois points d'avance sur Rennes et six sur Strasbourg, deux formations qui s'affrontent au même moment en Alsace.

Lens et Lyon, qui se suivent au classement, ont de leur côté deux rendez-vous importants s'ils veulent conserver une chance d'accrocher une place européenne: les Sang et or reçoivent Montpellier, l'OL se déplace à Brest.

- Lutte pour le maintien: Bordeaux craque encore -

<p>La déception des Bordelais, après avoir concédé le match nul (2-2) à domicile face à Saint-Etienne, lors de la 33e journée de Ligue 1, le 20 avril 2022 au Matmut Atlantique Stadium</p>

Pour Bordeaux, le match nul 2-2 à domicile contre Saint-Etienne a un goût amer, voire un goût de défaite.

<p>L'attaquant stéphanois Arnaud Nordin égalise (2-2) face à Bordeaux, lors de la 33e journée de Ligue 1, le 20 avril 2022 au Matmut Atlantique Stadium</p>

Les Girondins s'étaient ouverts la voie vers un succès plus que précieux dans la quête du maintien, grâce à Sékou Mara (16e, 1-0) et Jean Onana (23e, 2-0), mais les Verts ont rattrapé leur retard avec Denis Bouanga (34e, 2-1) - son 5e but en 8 matches - et Arnaud Nordin (65e, 2-2).

Surtout, ils ont cru empocher leur sixième victoire de la saison avec un but du doyen Jimmy Briand (36 ans) inscrit à la 89e minute. Mais l'assistance vidéo a détecté un hors jeu et plombé l'ambiance du Matmut Atlantique.

Bordeaux reste avant-dernier avec quatre points de retard sur Saint-Etienne, désormais en position de barragiste et qui s'avance vers trois prochaines rencontres compliquées (contre Monaco, Rennes et Nice).

<p>La joie de l'attaquant burkinabé de Lorient Dango Ouattara, après avoir marqué l'unique but dans le temps additionnel face à Metz, lors de la 33e journée de Ligue 1, le 20 avril 2022 au Stade du Moustoir</p>

La lanterne rouge Metz a aussi connu une triste soirée, battue 1-0 à Lorient avec un but inscrit dans le temps additionnel par Dango Ouattara (90e+6). La VAR a aussi été activée, mais la réalisation du Burkinabé a été validée.

Pour les Lorrains, l'opération maintien paraît bien compromise. Le premier non relégable, Clermont, compte huit points d'avance à cinq journées de la fin.

Les Auvergnats se sont imposés 1-0 à Troyes, également dans les derniers instants du match, grâce à Mohamed Bayo (88e).

Les locaux ont réclamé un penalty dans le temps additionnel, sans l'obtenir, ce qui a provoqué la fureur de certains de leurs supporters. Des projectiles ont été lancés vers le gardien clermontois Ouparine Djoco.

<p>La joie du capitaine et défenseur tunisien de Reims Yunis Abdelhamid, après avoir marqué le but de la victoire, 2-1 face à Lille, lors de la 33e journée de Ligue 1, le 20 avril 2022 au Stade Auguste-Delaune</p>

Le sort du match a aussi basculé sur le gong à Reims, vainqueur 2-1 de Lille avec un but libérateur de son capitaine Yunis Abdelhamid à la 92e minute.

Le maintien semble assuré pour l'équipe d'Oscar Garcia, douzième. Le LOSC, champion de France en titre, est neuvième.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Sur le même sujet