Indonésie: l'Anak Krakatoa en éruption, nuage de cendres de 3 km de haut

Afp
<p>Anak Krakatoa, which means Child of Krakatoa, is currently on level two of the country's four-tiered alert system</p>

Le volcan indonésien Anak Krakatoa est entré en éruption dimanche, projetant un immense nuage de cendres de 3.000 mètres au-dessus du détroit de la Sonde, entre les îles de Java et Sumatra.

"Nous enregistrons toujours des éruptions continues aves des nuages épais culminant à entre 500 et 3.000 mètres au-dessus du sommet", a déclaré à l'AFP Deny Mardiono de l'Agence géologique indonésienne.

L'Anak Krakatoa, ou "Enfant du Krakatoa", une île volcanique issue du volcan Krakatoa, est entré en éruption à au moins 21 reprises au cours des dernières semaines, mais l'éruption de dimanche est la plus puissante, a relevé M. Mardiono.

Les autorités ont ordonné aux habitants d'éviter une zone d'exclusion de deux km autour du volcan, dont l'activité a été classée à un niveau d'alerte 2 sur une échelle qui en compte quatre. Elles ont également recommandé aux riverains de porter un masque pour se protéger des cendres.

"Les gens, y compris les touristes, devraient suivre les recommandations de l'Agence géologique, qui interdisent de se trouver dans un rayon de deux km à partir du cratère", a souligné le responsable.

Le volcan a été sporadiquement actif depuis qu'il a émergé de la mer au début du XXe siècle dans la caldeira formée après la gigantesque explosion du Krakatoa qui en 1883 avait tué 35.000 personnes, l'une des éruptions volcaniques les plus meurtrières de l'histoire.

L'Anak Krakatoa est entré en éruption en 2018, provoquant un tsunami qui a fait 429 morts et des milliers de sans-abris.

L'Indonésie est située sur la "ceinture de feu" du Pacifique où la rencontre des plaques continentales provoque une activité sismique élevée. Le pays compte près de 130 volcans actifs.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.