Le point sur l'invasion russe de l'Ukraine

Afp
<p>Un habitant emporte des affaires personnelles en quittant son immeuble détruit par des frappes russes à Kiev, le 29 avril 2022</p>

Situation sur le terrain, réactions internationales, sanctions: le point sur l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

- Pression sur Kharkiv -

Les forces russes maintiennent samedi leur pression sur les régions de l'est et du sud de l'Ukraine, particulièrement autour de Kharkiv, la grande ville du nord-est, où elles tentent d'accentuer leur contrôle, en dépit, selon Kiev, de revers sur le terrain.

De violentes explosions ont été entendues dans la nuit de vendredi à samedi à Kharkiv, deuxième ville du pays, pilonnée depuis des semaines par l'artillerie russe. Volodymyr Zelensky a reconnu que la situation dans la région était "difficile", "mais nos militaires obtiennent des succès tactiques", a-t-il ajouté.

Dans la région de Donetsk et Lougansk, 14 attaques lancées par les forces russes ont été repoussées au cours des dernières 24 heures, a affirmé samedi l'état-major des forces ukrainiennes.

- Boutcha: corps d'hommes les mains liées retrouvés enterrés -

Les corps de trois hommes visiblement torturés et tués par balles ont été retrouvés vendredi dans une fosse à proximité de Boutcha, les mains liées et les yeux bandés, a annoncé samedi la police de Kiev.

"Les victimes ont été torturées pendant longtemps (...) Finalement, chacun d'eux a reçu une balle dans la tempe", a indiqué dans le chef de la police de la région de Kiev, Andriï Nebytov.

"Les victimes avaient les mains liées, des vêtements autour du visage pour qu'ils ne voient rien et certains avaient des baillons dans la bouche", a-t-il ajouté.

Les corps de ces trois hommes ont été retrouvés à Myrotske, près de Boutcha, ville proche de Kiev devenue un symbole des atrocités de la guerre en Ukraine et dans laquelle de nombreux cadavres de civils ont été découverts.

- Paris va "renforcer" l'envoi d'aide -

La France va "renforcer" l'envoi de matériel militaire à l'Ukraine ainsi que son aide humanitaire à ce pays, a annoncé samedi l'Elysée après un entretien entre le président réélu Emmanuel Macron et son homologue Volodymyr Zelensky.

Alors que le président ukrainien le remerciait pour des "envois de matériel militaire d’envergure qui contribuent à la résistance ukrainienne", le chef d'Etat français "a indiqué que cet appui continuera de se renforcer, de même que l'assistance humanitaire apportée par la France", selon un communiqué.

- Lavrov exhorte l'Otan à cesser d'armer l'Ukraine -

<p>Derniers développements de l'invasion russe en Ukraine, avec photos</p>

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a exhorté l'Otan et les Etats-Unis à cesser de livrer des armes à Kiev, s'ils "sont vraiment intéressés à résoudre la crise ukrainienne".

"Un flux continu d'armes en tout genre est entré en Ukraine à travers la Pologne et d'autres pays de l'Otan", a déclaré M. Lavrov dans une interview publiée samedi par l'agence officielle Chine nouvelle.

Le ministre a ajouté que l'offensive russe en Ukraine se déroulait "conformément aux plans", tous ses objectifs "seront atteints en dépit de l'obstruction de nos adversaires".

- Amsterdam: refus de décharger un pétrolier russe -

Des dockers néerlandais ont refusé samedi de décharger un pétrolier contenant une cargaison de diesel russe à Amsterdam, au lendemain d'une action similaire qui avait empêché le navire d'accoster à Rotterdam.

Le Sunny Liger, un pétrolier de 42.000 tonnes, est actuellement au mouillage au large d'Amsterdam. Vendredi, les dockers du port de Rotterdam ont également refusé de traiter sa cargaison.

- L'Ukraine favorite de l'Eurovision -

A deux semaines de l'Eurovision de la chanson dont la finale aura lieu le 14 mai à Turin en Italie, l'Ukraine se retrouve ultra favorite avec 42% de chances de gagner, loin devant le duo italien Mahmood et Blanco (14%) et la Suédoise Cornelia Jakobs (10%), selon le site eurovisionworld.com, qui agrège les principaux sites de pari en ligne.

Le tube "Stefania" du Kalush Orchestra, une berceuse mêlant rap et musique traditionnelle, défendra les couleurs de l'Ukraine alors que la Russie a été exclue du concours européen. "Je retrouverai toujours mon chemin vers la maison, même si toutes les routes sont détruites", dit le titre.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.