Le point sur l'invasion russe de l'Ukraine

Afp
<p>L'épave d'un char dans la ville ukrainienne de Marioupol, le 29 avril 2022</p>

Situation sur le terrain, réactions internationales, sanctions: le point sur l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

- Le Pentagone accuse Poutine de "dépravation" et de "cruauté"

Le Pentagone a accusé vendredi Vladimir Poutine de "dépravation" et de "cruauté" pour la façon dont les forces russes se comportent en Ukraine, où elles sont accusées d'assassinats de civils, y compris d'enfants.

- Retard russe dans le Donbass, selon le Pentagone

L'offensive russe dans le Donbass, qui progresse "lentement et de façon inégale" en raison de la résistance opposée par l'armée ukrainienne, a pris du retard sur le calendrier prévu, a affirmé vendredi un haut responsable du Pentagone.

- Situation "difficile", admet Zelensky, qui fait état néanmoins de "succès tactiques" ukrainiens

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a reconnu que la situation dans cette région du nord-est, où les forces russes ont recentré leur offensive, était "difficile". "Mais nos militaires obtiennent des succès tactiques", a-t-il affirmé.

- Violentes explosions à Kharkiv

De violentes explosions ont été entendues dans la nuit de vendredi à samedi à Kharkiv, deuxième ville du pays, pilonnée depuis des semaines par l'artillerie russe.

Vendredi, ces bombardements ont fait au moins un mort et plusieurs blessés, selon l'administration militaire régionale de Kharkiv.

- Paris et Berlin "déterminés" à soutenir la Moldavie face aux "risques de déstabilisation"

<p>Des secouristes transportent le corps d'une victime au lendemain d'une frappe russe sur Kiev, le 29 avril 2022 en Ukraine</p>

Les chefs de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian et allemande Annalena Baerbock se sont dits déterminés vendredi à soutenir la Moldavie, ex-république soviétique voisine de l'Ukraine, face aux "risques de déstabilisation" auxquels elle est confrontée.

- Moscou confirme une frappe sur Kiev -

La Russie a confirmé vendredi avoir effectué la veille une frappe avec des armes de "haute précision" contre Kiev, en pleine visite du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres.

- Un Américain tué, deux Britanniques "capturés" -

<p>Des soldats ukrainiens à bord d'un véhicule blindé à Sloviansk, le 29 avril 2022 dans l'est de l'Ukraine</p>

Un Américain, ancien Marine âgé de 22 ans, a été tué en Ukraine où il était parti mi-mars combattre les forces russes, selon des membres de sa famille, le Pentagone exhortant vendredi les ressortissants américains "à ne pas se rendre" dans ce pays.

Deux volontaires britanniques ont été "capturés" par des soldats russes en Ukraine, a affirmé vendredi une organisation à but non lucratif ayant son siège au Royaume-Uni, Presidium Network.

- Evacuation envisagée de civils de Marioupol -

<p>Carte représentant les destructions et dégâts sur des bâtiments dans la zone du complexe d'Azovstal, à Marioupol, au 25 avril, selon une analyse satellite d'Unosat</p>

Une "opération" d'évacuation des civils terrés dans l'usine d'Azovstal assiégée par les troupes russes à Marioupol (sud-est), est "envisagée" pour vendredi, a annoncé la présidence ukrainienne.

Des centaines de militaires et de civils ukrainiens dont des dizaines d'enfants sont bloqués, selon Kiev, dans cette immense aciérie, avec les derniers combattants ukrainiens de la ville.

- Zelensky et Poutine invités au G20 -

Le président indonésien Joko Widodo a annoncé vendredi avoir invité son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky et confirmé avoir invité le président russe au sommet du G20 à Bali en novembre. Vladimir Poutine a indiqué qu'il y participerait.

- Poutine invité au G20: Washington refuse de faire "comme si de rien n'était"

Les Etats-Unis ont dit vendredi refuser de traiter avec Vladimir Poutine "comme si de rien n'était" après l'invasion russe de l'Ukraine, commentant l'invitation du président russe au sommet du G20.

- Soldats britanniques en Europe de l'Est -

<p>Cette photo prise le 29 avril 2022, montre des tombes fraîchement creusées dans la ville Marioupol, dans le sud de l'Ukraine</p>

Environ 8.000 soldats britanniques participeront cet été à des exercices en Europe de l'Est aux côtés de soldats de l'Otan, dans une "démonstration de solidarité et de force", selon le ministre britannique de la Défense Ben Wallace.

- Sites roumains visés par des cyberattaques -

Plusieurs sites internet officiels roumains, dont ceux du gouvernement et du ministère de la Défense, ont été victimes vendredi de cyberattaques revendiquées par un groupe prorusse, ont annoncé les autorités.

burx-cn/roc

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Sur le même sujet