Le point sur l'invasion russe de l'Ukraine

Afp
<p>Un soldat russe dans un blindé en patrouille dans la ville de Berdyansk en Ukraine le 30 avril 2022, photo prise durant un voyage de presse organisé par l'armée russe</p>

Situation sur le terrain, réactions internationales, sanctions: le point sur l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

- Pas d'assaut contre Azovstal à Marioupol -

Le Kremlin a démenti mercredi que les forces russes aient lancé un assaut contre l'aciérie d'Azovstal, dernier réduit contrôlé par les forces ukrainiennes dans la ville portuaire de Marioupol, dans le sud-est de l'Ukraine.

"L'ordre a été donné (le 21 avril) publiquement par le commandant en chef (Vladimir Poutine) d'annuler tout assaut. Il n'y a pas d'assaut" à l'heure actuelle, a affirmé à la presse le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

Il a ajouté que les forces de Moscou assiégeaient le site et n'intervenaient que pour "enrayer très rapidement les tentatives" de combattants ukrainiens de rejoindre des "positions de tir".

- 20 nouveaux corps de civils près de Kiev -

Vingt nouveaux corps de civils ont été découverts au cours des dernières 24 heures dans la région de Kiev, en partie occupée pendant plusieurs semaines par les forces russes, a annoncé mercredi la police ukrainienne, portant à 1.235 le nombre de corps de civils retrouvés à ce stade.

<p>Carte localisant les avancées des forces militaires russes dans Marioupol au 2 mai à 19h GMT</p>

Ces 20 corps ont été découverts "à Borodianka, des villages non loin de là et des villages du district de Vychgorod", a précisé le chef de la police régionale, Andriï Nebytov, dans une vidéo publiée par le ministère de l'Intérieur.

"Au total 1.235 corps de civils ont été retrouvés et inspectés", a-t-il annoncé, dont 800 ont déjà été "examinés par des experts".

- La Russie prépare un défilé militaire à Marioupol (Kiev) -

La Russie prépare un défilé militaire dans le port assiégé de Marioupol pour le 9 mai, jour où Moscou célèbre la victoire sur l'Allemagne nazie, ont affirmé mercredi les renseignements ukrainiens.

<p>Des manifestants dont des proches de combattants du bataillon Azov retranché dans l'usine Azovstal à Marioupol en Ukraine manifestent devant le bureau présidentiel à Kiev, le 3 mai 2022</p>

Selon les services de renseignement militaire ukrainiens (GUR), le directeur adjoint de l'administration présidentielle russe Sergueï Kirienko est arrivé à Marioupol pour préparer ce défilé.

- Pétrole : Bruxelles propose un embargo progressif... -

La Commission européenne a proposé un embargo progressif de l'Union européenne sur le pétrole et les produits pétroliers achetés à la Russie, en représailles à la guerre en Ukraine, a déclaré mercredi sa présidente, Ursula von der Leyen.

"Nous renoncerons progressivement aux livraisons russes de pétrole brut dans les six mois et à celles de produits raffinés d'ici à la fin de l'année", a-t-elle détaillé devant les eurodéputés à Strasbourg, en présentant un sixième paquet de sanctions contre Moscou pour tarir le financement de son effort de guerre contre l'Ukraine.

L'Allemagne pourrait connaître en conséquence des "perturbations" dans son approvisionnement en pétrole, a averti mercredi le ministre allemand de l'Economie.

- ...et veut exclure la principale banque russe de Swift -

Bruxelles propose d'exclure trois banques russes supplémentaires dont Sberbank, le plus gros établissement du pays, du système financier international Swift, dans le cadre d'un nouveau paquet de sanctions, a annoncé mercredi Mme von der Leyen.

Jusqu'à présent, sept établissements russes ont été privés d'accès à Swift, plateforme de messagerie sécurisée permettant des opérations cruciales comme des ordres de transferts de fonds entre banques.

Bruxelles propose par ailleurs de sanctionner le chef de l'Eglise orthodoxe russe, le patriarche Kirill.

- Des Israéliens combattent avec Azov, affirme Moscou -

<p>De la fumée au-dessus de la ville de Lviv après des frappes, le 3 mai 2022 en Ukraine</p>

Des "mercenaires israéliens" combattent en Ukraine aux côtés du régiment Azov, que Moscou qualifie de "nazi", a affirmé mercredi la diplomatie russe dont une sortie sur le prétendu "sang juif" d'Hitler a déclenché une virulente polémique.

"Je vais dire quelque chose que les politiciens israéliens ne veulent sans doute pas entendre, mais peut-être que cela les intéressera. En Ukraine, des mercenaires israéliens sont aux côtés des militants d'Azov", a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova dans une interview à la radio Spoutnik.

- La Russie interdit son territoire au PM japonais -

La Russie a interdit mercredi l'accès à son territoire à plus de soixante responsables japonais, dont le Premier ministre Fumio Kishida, en représailles aux sanctions prises par la Japon contre Moscou pour son offensive en Ukraine.

- Bélarus: exercice militaire surprise -

Le Bélarus, pays allié de la Russie et frontalier de l'Ukraine, a lancé mercredi un exercice militaire "surprise" pour tester les capacités de réaction de son armée, a indiqué le ministère de la Défense.

burs-ao/ber/at

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.