Des offrandes jetées en sacrifice dans le cratère fumant d'un volcan indonésien

Afp
<p>Des villageois tentent d'attraper à l'aide de filets les offrandes jetées au vocan Bromo en Indonésie le 16 juin 2022</p>

Des milliers de fidèles hindous ont fait jeudi l'ascension du volcan Bromo en Indonésie pour lancer des offrandes dans son cratère fumant, au cours d'une cérémonie qui se perpétue depuis plusieurs siècles.

Chaque année, des membres de l'ethnie tengger se rassemblent dans les villages autour du volcan en activité pour préparer leurs offrandes, grimpent jusqu'au sommet et jettent animaux, fruits et légumes ou fleurs dans son cratère, pour la fête de Yadnya Kasada.

<p>Des villageois tentent d'attraper des offrandes jetées au volcan Bromo en Indonésie le 16 juin 2022</p>

Les fidèles ont cheminé en file indienne vers le sommet, certains portant des chèvres sur leur dos, pour faire des offrandes au volcan dans l'espoir de s'attirer la bienveillance des dieux et d'assurer la prospérité de la communauté tengger, un groupe ethnique de l'Est de l'île de Java.

"Malgré la pandémie, je viens ici chaque année pour amener des produits agricoles et dire notre gratitude aux dieux et aux ancêtres", indique Wawan, l'un des fidèles, à l'AFP.

Wawan a jeté des poulets et des fruits et légumes dans le cratère en priant au sommet du volcan de plus de 2.300 mètres, situé dans une vaste caldera avec quatre autres volcans.

<p>Un villageois attrape une offrande lancée au volcan Bromo en Indonésie le 16 juin 2022</p>

D'autres villageois se tiennent sur les pentes à l'intérieur du cratère avec des filets dans l'espoir de récupérer au vol certaines offrandes avant qu'elles ne disparaissent au fond du cratère fumant.

Bambang Suprapto, chef de l'association hindouiste locale, a indiqué que le rituel avait continué malgré la pandémie les années précédentes, car il "ne pouvait pas avoir lieu ailleurs" ni virtuellement.

Mais l'accès au cratère a été limité et les touristes ont été interdits d'accès en raison des restrictions sanitaires, a-t-il ajouté.

La fête annuelle remonte à des légendes du 15ème siècle liées à la princesse javanaise Roro Anteng du royaume de Majapahit et son époux.

Resté sans enfant après des années de mariage, le couple avait supplié les dieux de leur venir en aide.

<p>Un villageois tente d'attraper une offrande avec son filet le 16 juin 2022 au volcan Bromo en Indonésie</p>

Leurs prières ont été entendues, et ils ont reçu la promesse d'avoir 25 enfants, à la condition de sacrifier leur dernier né en le jetant dans le volcan Bromo.

La légende raconte que leur fils s'est précipité de lui-même dans le cratère pour garantir la prospérité au peuple tengger.

Cette tradition annuelle continue à ce jour, même si ce sont des produits agricoles et des animaux qui font office d'offrande et non plus des humains.

Bambang Suprapto, en tant que chef communautaire, a lancé ses offrandes dans le cratère en priant pour que les relations entre les humains, les dieux et la nature, restent harmonieux.

"Si nous prenons soin de la nature, elle prendra soin de nous aussi", a-t-il noté.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.