Euro féminin: les Pays-Bas accrochent la Suède malgré les coups du sort

Jeremy TALBOT
<p>La Néerlandaise Jill Roord égalise face à la Suède à l'Euro, le 9 juillet 2022 à Sheffield</p>

Les Néerlandaises, championnes d'Europe en titre, ont lancé la défense de leur titre à l'Euro, samedi à Sheffield, par un match nul valeureux contre la Suède (1-1), autre favori, se relevant d'une première période cauchemardesque marquée par deux blessures inquiétantes.

Le bal des prétendantes au sacre, le 31 juillet à Wembley, n'avait pas réservé de grande surprise jusqu'à présent avec les victoires initiales de l'Angleterre, la Norvège et l'Allemagne, entre autres, et les amateurs de foot féminin salivaient à l'avance avant le choc annoncé à Bramall Lane.

Si l'ambiance était bien au rendez-vous dans le stade de Sheffield United, rempli de 21.342 spectateurs aux maillots orange et jaune, la rencontre entre deux places fortes du football européen a mis du temps à s'animer.

Les Néerlandaises, vice-championnes du monde et championnes d'Europe en titre, ont peiné à déployer leur jeu face aux vice-championnes olympiques suédoises, plus entreprenantes. Et leur première période s'est révélée cauchemardesque, entre l'ouverture du score rapidement concédée (36e) et, surtout, deux blessures inquiétantes dans sa ligne arrière.

- Groupe indécis -

<p>La gardienne néerlandaise Sari van Veenendaal contraintre de céder sa place en début de match, face à la Suède, le 9 juillet 2022 à Sheffield</p>

L'expérimentée gardienne des "Oranje", Sari van Veenendaal, a d'abord dû céder sa place à la quasi-novice Daphne van Domselaar après seulement vingt minutes, incapable de se remettre d'un coup à une épaule.

Puis c'est la défenseure centrale Aniek Nouwen qui a quitté la pelouse, soutenue par l'encadrement médical, après une blessure à la cheville droite. Celle-ci a plié sous le poids de l'attaquante suédoise Lina Hurtig après un duel dans la surface.

"Quand vous perdez votre capitaine et une de vos défenseures centrales, vous pouvez être pris par les émotions, mais les joueuses sont restées calmes", s'est félicité le sélectionneur Mark Parsons, évoquant des premières nouvelles "pas bonnes" concernant les deux blessées.

Malgré ces coups du sort, les Pays-Bas ont trouvé les ressources mentales et physiques pour recoller au score.

<p>La Suédoise Jonna Andersson ouvre le score face aux Pays-Bas à l'Euro, le 9 juillet 2022 à Sheffield</p>

Peu en vue jusqu'alors, l'attaquante star Vivianne Miedema a débordé côté gauche, pressé la défense suédoise et le ballon a rebondi jusque dans les pieds de Jill Roord, efficace face au but de Hedvig Lindahl (52e, 1-1).

"Au regard de nos vingt première minutes, on peut être extrêmement fières" du résultat obtenu face à "l'un des favoris", a commenté Miedema en conférence de presse.

Les quatre équipes du groupe C sont à égalité après leurs premiers matches, puisque la Suisse et le Portugal se sont neutralisés 2-2 plus tôt dans la journée. A l'issue du premier tour, une des deux équipes qualifiées affrontera l'équipe de France en quart de finale si les Bleues, qui lancent leur tournoi dimanche contre l'Italie, valident leur billet.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.