Euro féminin: l'Allemagne mate l'Espagne et file en quart

Frédéric HAPPE
<p>Alexandra Popp inscrit le deuxième but de l'Allemagne face à l'Espagne à l'Euro, le 12 juillet 2022 à Brentford</p>

Extrêmement solide et réaliste, l'Allemagne a battu l'Espagne (2-0), mardi, s'assurant la qualification pour les quarts de finale de l'Euro féminin et la première place du groupe B, qui lui évite de croiser la route de la redoutable Angleterre avant une éventuelle finale.

Le pays organisateur, qui terminera premier du groupe A, fait figure d'épouvantail depuis qu'il a écrasé la Norvège (8-0), lundi.

L'Espagne n'aura besoin que d'un nul contre le Danemark lors de la dernière journée du groupe, samedi prochain, pour avoir le redoutable honneur de défier les Lionnes.

Les Allemandes joueront elles un match sans enjeu contre la Finlande, déjà éliminée. Au tour suivant, elles croiseront l'Autriche ou la Norvège - si les Scandinaves gagnent leur dernier match face aux Autrichiennes.

Le score d'Allemagne-Espagne marquera moins les esprits que le triomphe anglais de lundi ou même que la démonstration des coéquipières d'Alexandra Popp contre le Danemark (4-0) lors de la première journée, mais les qualités défensives affichées par les Allemandes face aux Espagnoles en font aussi des candidates très sérieuses au titre.

"On a commencé en pressant très haut, ce qui nous a immédiatement apporté un but à un moment très important du match", a souligné la coach Martina Voss-Tecklenburg. "On a mis en place une équipe prête à souffrir qui a montré sa capacité de résistance. On savait qu'on n'aurait pas la possession mais on voulait utiliser au mieux les transitions et c'est super que ça ait si bien fonctionné tactiquement", a-t-elle poursuivi.

Ses joueuses ne se sont jamais départi de leur calme, en protégeant très proprement leur but et en ne concédant que très peu d'occasions.

- "Séparer le résultat et la prestation des joueuses" -

Lors des 45 premières minutes, il y a bien eu cette merveilleuse passe verticale d'Aitana Bonmati, déviée par Patricia Guijarro dans la course de Lucia Garcia qui a trop poussé son dribble extérieur face à la gardienne et n'a trouvé que le petit filet (10e). Il y a aussi eu cette frappe sans élan de Caldentey qui frôle la lucarne (18e) et la superbe sortie de Merle Frohms dans les pieds de Garcia à l'heure de jeu.

"On n'a pas atteint notre but qui était de gagner le match, mais il faut séparer le résultat et la prestation des joueuses. Je suis satisfait de cette dernière. Il y a eu deux grosses erreurs qu'on a payées, mais on sait comment c'est contre l'Allemagne et je pense qu'on s'est créé plus d'occasions mais qu'on n'a pas su les concrétiser", a commenté le coach espagnol Jorge Vilda.

Globalement, la possession outrancière des Espagnoles (67%) - après 15 minutes, elles avaient même réussi 100 passes contre 16 aux Allemandes -, est venue buter sur un bloc parfaitement hermétique et serein.

<p>La gardienne espagnole Sandra Panos, dont la responsabilité est engagée sur l'ouverture du score des Allemandes, n'a rien pu sur le but d'Alexandra Popp le 12 juillet 2022 au stade de Brentford dans le cadre de l'Euro féminin</p>

Moins offensives que contre le Danemark, les joueuses de Martina Voss-Tecklenburg ont en revanche été tout aussi efficaces.

Dès la 3e minute Klara Bühl a profité d'une passe ratée de la gardienne Sandra Paños directement dans ses pieds et dans la surface pour crocheter Irene Paredes et marquer d'une frappe croisée (1-0).

Et peu avant la pause, l'Allemagne a pris l'Espagne, qui avait marqué 3 de ses 4 buts contre la Finlande (4-1) de la tête, à son propre jeu, en marquant sur corner par Alexandra Popp (2-0).

De la belle ouvrage et pas mal de cogitations en perspective pour les futures adversaires qui voudront poser des problèmes aux octuples championnes d'Europe.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.