Feux de forêt en Gironde: plus de 9.000 hectares brûlés

Afp

Le combat des pompiers se poursuit samedi matin en Gironde pour fixer les deux importants incendies de forêts qui ont ravagé depuis mardi plus de 9.000 hectares à La Teste-de-Buch et à Landiras, a-t-on appris auprès de la préfecture et des pompiers.

A la Teste-de-Buch, la progression du feu a ralenti. Les surfaces brûlées restent "stables", avec 3.150 hectares partis en fumée, a précisé la préfecture de Gironde dans un communiqué diffusé sur Twitter.

Le feu a été "contenu mais il n'est toujours pas fixé. On ne va pas crier victoire car on est encore en phase de lutte", a expliqué de son côté à l'AFP le Lieutenant-colonel Arnaud Mendousse, porte-parole des pompiers.

Sur l'autre front à Landiras et Guillos, la situation restait "toujours défavorable", selon lui. Le feu continue de progresser, brûlant "plus de 6.000 hectares, soit plus de 1.000 hectares depuis 22H00 hier soir", a indiqué la préfecture.

Un incendie pour lequel "la thèse criminelle est privilégiée", selon le parquet.

Dans la nuit de vendredi à samedi, aucune évacuation supplémentaire n'a été effectuée sur les deux feux.

Depuis le début des incendies, "près de 12.000" habitants et vacanciers ont dû quitter les lieux, a précisé la préfecture dans un communiqué.

Cinq centres d'hébergement d'urgence et une cellule d'urgence médico-psychologique ont également été ouverts pour soutenir les sinistrés.

Sur les bords de l'étang de Cazaux et de Sanguinet, des retombées des fumées de l'incendie de La Teste noircissaient les plages, photographiées par de nombreuses personnes, qui ont publié des photos sur les réseaux sociaux.

Il n'y a "pas de toxicité avérée" et la baignade "n'est donc pas interdite", a affirmé sur Facebook la municipalité de Biscarosse.

Jeudi, la vigilance "feux de forêt" est montée d'un cran en Gironde qui est passée en rouge (échelle 4/5), comme dans le département voisin des Landes depuis vendredi matin.

Ces feux, qui n'ont pas fait de victime, se sont déclenchés au début de l'épisode de canicule qui touche la France depuis lundi, principalement dans l'ouest et le sud. La Gironde est maintenue en vigilance orange "canicule" par Météo-France, comme quinze autres départements.

Vendredi, les maximales resteront très élevées dans le sud avec des valeurs entre 35°C et 40°C, selon Météo-France.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.