C1: Monaco retrouve le PSV Eindhoven au 3e tour préliminaire

Afp
<p>Monaco face au PSV Eindhoven lors de la phase de groupes d'Europa League, le 4 novembre 2021 à Louis-II</p>

L'AS Monaco devra éliminer au 3e tour préliminaire, dont le tirage au sort a été effectué lundi, le PSV Eindhoven, qui lui a laissé quelques bons souvenirs, s'il veut se qualifier pour les barrages de la Ligue des champions.

Le tirage, effectué à Nyon au siège de la Confédération européenne de football (UEFA), a fixé le match aller à Louis-II, le 2 ou 3 août, avec retour à Eindhoven le 9 août. Le meeting d'athlétisme Herculis, programmé le 10 août en Principauté, n'aurait de toutes façons pas permis à l'ASM d'évoluer dans son stade au match retour.

Entretemps, le tirage au sort des barrages, ultime tour avant la phase de groupes, est prévu le 2 août.

En cas d'élimination au troisième tour qualificatif, ou en barrages, l'ASM sera reversé en phase de groupes de Ligue Europa.

Mais ce tirage est de bon augure: le club de la Principauté a déjà dominé le PSV l'an dernier en phase de poules de la Ligue Europa, s'imposant au Pays-Bas (2-1), avec des buts de Myron Boadu puis de Sofiane Diop en toute fin de match (89e), avant de faire match nul (0-0) à Louis-II.

L'ASM a aussi croisé le club de Phillips en 2003/2004, pour la plus belle saison européenne de son histoire qui l'avait menée jusqu'en finale de C1, perdue contre le FC Porto (3-0). Là encore Monaco, alors entraîné par Didier Deschamps, s'était imposé à Eindhoven (2-1) avant de concéder le nul aqu pied du Rocher (1-1), une rencontre avec trois exclusions, Ludovic Giuly et Andreas Zikos côté monégasque et le Brésilien Lucius côté néerlandais.

- Historique favorable -

En revanche, la saison suivante, le PSV avait éliminé Monaco en 8e de finale de la C1 (1-0, 2-0). Mais l'historique entre les deux clubs reste favorable à l'ASM.

Toutefois, l'équipe monégasque, tombée de la 2e à la 3e place de la Ligue 1 à la dernière minute de la saison pour un but d'Ignatius Ganago à Lens, doit se méfier: elle connaît trop bien les écueils de ces tours préliminaires pour rejoindre la phase de poules.

L'ASM a déjà échoué trois fois en barrages, la dernière est fraîche en sa mémoire puisque c'était la saison dernière, contre le Shakhtar Donetsk (0-1, 2-2 a.p.), après avoir d'abord franchi l'obstacle du Sparta Prague (2-0, 3-1) au 3e tour préliminaire.

En 2015, Monaco avait manqué la phase de poules en étant battu par Valence (3-1, 1-2), et en 2005 par le Bétis Séville (1-0, 2-2).

Le club princier a aussi su passer deux fois l'obstacle. Le Monaco de Kylian Mbappé avait battu Villarreal (2-1, 1-0) à l'été 2016, avant d'aller jusqu'en demi-finale, contre la Juventus Turin (0-2, 1-2). Et en 2004 il avait écrasé le club slovène de Gorica (3-0, 6-0).

Dans les autres matches de la "voie de la Ligue", l'épouvantail Benfica, champion d'Europe 1961 et 1962, affronte le vainqueur de Midtjylland (Danemark)-AEK Larnaca (Chypre) et l'historique club belge de l'Union Saint-Gilloise, pour la première fois à ce niveau, va croiser les Glasgow Rangers, finalistes de la dernière Ligue Europa.

Enfin, le vainqueur de la confrontation entre le Dynamo Kiev et Fenerbahçe défiera ensuite les Autrichiens du Sturm Graz.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.