"Je vais très bien", dit Biden, positif au Covid à 79 ans

Aurélia END
<p>Le président Joe Biden assure qu'il "va très bien", dans une vidéo diffusée sur Twitter le 21 juillet 2022, peu après l'anonce de son test positif au Covid-19</p>

"Mes amis, je vais très bien": avec le ton décontracté qui est sa marque de fabrique, le président américain Joe Biden a donné jeudi de ses nouvelles sur Twitter, après avoir été testé positif au Covid-19 à l'âge de 79 ans.

La Maison Blanche a tout fait pour rassurer sur l'état de santé et la capacité à gouverner du plus vieux président jamais élu aux Etats-Unis, avec deux messages personnalisés sur Twitter, une longue conférence de presse de la porte-parole Karine Jean-Pierre et un communiqué du médecin personnel du chef de l'exécutif.

"Je suis doublement vacciné, avec deux doses de rappel, les symptômes sont légers", a dit le démocrate dans une vidéo d'une vingtaine de secondes, le montrant sur le balcon de la Maison Blanche en costume sombre, chemise bleu ciel et sans cravate.

"Je vais bien, je travaille beaucoup et je vais continuer à le faire. Et pendant ce temps, merci de vous être inquiétés pour moi et gardez la foi. Tout va bien se passer", a-t-il conclu avec un léger sourire.

Un peu plus tôt, il avait tweeté aller "très bien", avec une photo soigneusement mise en scène, à son bureau, stylo en main et smartphones à sa portée.

Son médecin Kevin O'Connor a précisé dans un communiqué que le président avait d'abord eu jeudi un résultat positif après un test antigénique, ensuite confirmé par un test PCR.

- Paxlovid -

Examiné et interrogé par son médecin, le président a signalé quelques symptômes: un "nez qui coule", de la "fatigue", "une toux sèche occasionnelle" et une nuit agitée. Ses niveaux d'oxygène mercredi étaient "normaux", a dit Ashish Jha, qui coordonne l'action de l'exécutif américain contre le Covid-19.

Le démocrate, qui n'avait jamais été testé positif, a "commencé à prendre du paxlovid", la pilule anti-Covid de Pfizer, et va s'isoler à la Maison Blanche jusqu'à ce qu'il soit à nouveau négatif, a indiqué Karine Jean-Pierre.

Le président "continuera à assumer la totalité de ses fonctions" depuis ses appartements privés, a insisté la Maison Blanche, qui a promis de faire un point quotidien sur sa santé.

Son épouse Jill Biden a fait savoir qu'elle avait, elle, eu un test négatif, tout comme la vice-présidente Kamala Harris.

Ce test positif intervient après quelques semaines denses pour le président, notamment deux grands déplacements à l'étranger, dont une tournée la semaine dernière au Moyen-Orient.

Comme tous les présidents avant lui, Joe Biden porte les marques d'une charge exténuante: sa démarche est plus raide, ses cheveux plus rares que lors de son investiture et son élocution parfois plus heurtée. Un examen médical complet en novembre dernier l'avait trouvé "robuste" et "apte" à exercer ses fonctions.

- "Pas d'importance" -

<p>Joe Biden le 20 juillet 2022</p>

Joe Biden, élu en partie sur la promesse de faire face à l'épidémie meurtrière de Covid-19, a toujours mis en avant son respect des consignes de distanciation et de port du masque.

Il a également convoqué la presse pour recevoir ses doses de vaccin, espérant encourager ses concitoyens à l'imiter.

Savoir comment il a été contaminé "n'a pas d'importance", a lancé Karine Jean-Pierre jeudi, indiquant que la Maison Blanche était à l'heure actuelle occupée à définir les cas contacts autour du chef de l'exécutif.

Le dernier test négatif du chef d'Etat américain remontait à mardi.

Les Etats-Unis enregistrent actuellement environ 130.000 nouveaux cas de Covid-19 par jour, un chiffre sous-estimé selon les experts, et le nombre d'hospitalisations est également en hausse. Le très contagieux sous-variant BA.5 d'Omicron représente environ 80% des cas.

- Variant -

Des analyses sont en cours pour déterminer quel variant a infecté le président, a indiqué Ashish Jha, précisant qu'elles prendraient quelques jours.

Le paxlovid est un traitement antiviral qui agit en diminuant la capacité du virus à se répliquer, freinant ainsi la progression de la maladie.

Ce traitement est recommandé aux Etats-Unis pour les personnes à risque de développer un cas grave de la maladie, une catégorie dans laquelle entre le président américain en raison de son âge.

Le prédécesseur de Joe Biden, le républicain Donald Trump, avait annoncé le 2 octobre 2020 sur Twitter avoir été testé positif au Covid-19.

Il avait été évacué par hélicoptère vers l'hôpital militaire Walter Reed et y avait été soigné pendant trois nuits, sans que la Maison Blanche ne fasse toute la lumière sur la gravité de son état.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.