Joe Biden, remis du Covid, de retour dans le Bureau ovale

Sebastian SMITH
<p>Joe Biden prononce un discours sur le Covid-19 dans les jardins de la Maison Blanche, mercredi 27 juillet 2022</p>

Le président américain Joe Biden, testé négatif au Covid-19 et de retour dans la vie publique après cinq jours de confinement, a appelé mercredi les Américains à suivre son exemple pour mieux se protéger de la pandémie.

"Mon rétablissement a été rapide, et je me sens très bien", a-t-il déclaré depuis les jardins de la Maison Blanche afin de marquer son retour, six jours après avoir été testé positif et s'être isolé dans ses appartements, travaillant à distance.

"Hier soir, et à nouveau ce matin, il a testé négatif", a annoncé son médecin dans une lettre publiée mercredi matin par la Maison Blanche. Le Dr Kevin O'Connor a ajouté que Joe Biden, "avec ces résultats rassurants", allait "mettre à terme à ses mesures d'isolement strict".

Pendant ces cinq jours, "j'ai pu travailler et remplir mes fonctions sans aucune interruption", a assuré Joe Biden devant ses équipes rassemblées sous le soleil. "Merci d'être restés", leur a-t-il lancé.

Le président démocrate de 79 ans avait été testé positif le jeudi 21 juillet avec des "symptômes très légers".

Il "a terminé son traitement de cinq jours au Paxlovid (un médicament antiviral) il y a 36 heures", a indiqué mercredi le Dr O'Connor, précisant qu'il demeurait "sans fièvre" et que son état de santé s'était "progressivement amélioré et que ses symptômes (avaient) quasiment disparus".

Le médecin a également noté dans sa lettre que le président, le plus âgé à tenir les rênes du pouvoir aux Etats-Unis, portera un masque pour les dix prochains jours lorsqu'il sera entouré et qu'il sera testé plus régulièrement.

Joe Biden est vacciné contre le Covid-19 et a reçu deux doses de rappel.

- "Vivre sans peur" -

<p>Joe Biden salue une petite foule venue écouter son discours sur le Covid-19 dans les jardins de la Maison Blanche, mercredi 27 juillet 2022</p>

Cela "montre bien où nous en sommes dans la lutte contre le Covid-19", a dit le président, lunettes de soleil sur le nez, pour défendre son bilan. Même avec les nouveaux variant, "c'est totalement différent de là où en étions il y a un an", avec des décès en baisse importante.

Il a fait référence à Donald Trump, qui lorsqu'il avait été infecté par le virus, avait dû être transporté en hélicoptère dans un hôpital militaire à l'automne 2020. "Il était gravement malade et heureusement, il s'est rétabli. Quand j'ai eu le Covid, je suis allé travailler à l'étage de la Maison Blanche, dans les bureaux, pour cinq jours", a dit Joe Biden pour mieux souligner la différence.

Le milliardaire républicain avait ensuite été traité avec un médicament expérimental. A l'inverse, s'est félicité le démocrate, "vous n'avez plus besoin d'être président pour bénéficier" de ces traitements.

"Désormais, on peut prévenir la plus grande partie des morts du Covid, et cela en raison des trois outils gratuits que mon administration a financé et mis en place cette année: doses de rappel, autotests et traitements simples et efficaces ", a-t-il lancé dans la chaleur moite de la capitale américaine.

Il a notamment défendu l'usage de l'antiviral dont il a bénéficié cinq jours durant, le Paxlovid -- mot sur lequel il a buté --, appelant les Américains à l'utiliser davantage pour prévenir des formes graves de la maladie.

"Vous pouvez vivre sans peur en faisant ce que j'ai fait: faites-vous administrer une dose de rappel, testez-vous et prenez le traitement", a-t-il ajouté.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.