Tour d'Espagne: le Belge Evenepoel, vainqueur du chrono, asseoit sa domination

Afp
<p>Le coureur belge de l'équipe Quick-Step, Remco Evenepoel, sur le podium après sa victoire lors de la 10e étape de la Vuelta, le 28 août 2022</p>

Le Belge Remco Evenepoel (Quick-Step) a consolidé son maillot rouge de leader mardi en survolant la 10e étape du Tour d'Espagne, un contre-la-montre plat entre Elche et Alicante (30,9 km).

Au lendemain de la deuxième journée de repos, la jeune pépite de 22 ans a glané sa première victoire d'étape dans la Vuelta, devant le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) à 48 secondes et le Français Rémi Cavagna (Quick-Step) à 1 minute.

Au classement général, Evenepoel creuse nettement l'écart puisqu'il devance désormais Roglic, le triple tenant du titre, de 2 min 41 et l'Espagnol Enric Mas de 3 min 03.

Le Britannique Simon Yates, auteur d'un bon chrono (7e à 1.42.), fait son entrée dans le top 5 à la place du jeune espagnol Juan Ayuso, seulement 17e à 2 min 17 d'Evenepoel.

Malgré quelques gouttes sur le tracé, Evenepoel est passé en tête dans tous les secteurs, accroissant progressivement son avance -de 21 secondes d'avance au premier intermédiaire à 36 secondes au deuxième puis 48 sec sur la ligne.

Côté Français, Rémi Cavagna, champion de France sur route en 2021 et vainqueur d'étape sur la Vuelta en 2019, a longtemps possédé le meilleur temps, avant d'être détrôné par Roglic. Pavel Sivakov (Ineos) a terminé cinquième à 1 min 27 sec et se retrouve 9e au général, à plus de 7 minutes d'Evenpoel (7:06.)

La journée de mardi a par ailleurs été marquée par la révélation de nouveaux cas de Covid dans le peloton, portant à au moins 17 le total de coureurs testés positif depuis le départ des Pays-Bas le 19 août.

Quatre coureurs ont dû renoncer à disputer le contre-la-montre de mardi: le Britannique Ethan Hayter (Ineos Grenadiers), l'Australien Harry Sweeny (Lotto-Soudal), l'Espagnol José Herrada (Cofidis) et l'Irlandais Sam Bennett (Bora), vainqueur de deux étapes et en course pour le maillot vert.

Après ce chrono, les coureurs bénéficieront mercredi d'un parcours sans difficulté majeure entre El Pozo Alimentacion et Cabo de Gata (191,2 km), avant une nouvelle arrivée en altitude aux Peñas Blancas jeudi. Evenepoel, vainqueur du chrono, consolide son maillot rouge

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.