Afghanistan: explosion dans une mosquée d'Hérat, un imam influent tué

AFP
<p>Des combattants talibans bloquent une rue pendant la prière du vendredi à la mosquée de Gazargah, le 2 septembre 2022 à Hérat, en Afghanistan</p>

Une énorme explosion a secoué vendredi une des plus grandes mosquées d'Hérat, dans l'ouest de l'Afghanistan, tuant son influent imam et faisant de nombreuses autres victimes, selon le gouvernement et un média privé.

Mujib ur Rahman Ansari, un religieux de renom et soutien de premier rang des talibans, a été tué dans "une attaque brutale vendredi à Hérat", a indiqué sur Twitter le porte-parole du gouvernement, Zabihullah Mujahid.

"L'Emirat islamique exprime son profond chagrin pour sa mort et les responsables de cet incident seront punis pour leurs actes haineux", a-t-il promis.

L'explosion a eu lieu à la mosquée Gazargah, l'une des principales d'Hérat, dont Ansari était l'imam, et a fait de nombreuses autres victimes, a rapporté TOLOnews, la principale chaîne privée du pays.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent ce qui semble être des corps ensanglantés éparpillés dans l'enceinte de la mosquée.

<p>Carte de l'Afghanistan localisant la ville de Hérat, où une explosion est survenue dans une mosquée le 2 septembre</p>

A la tribune d'une assemblée de dignitaires religieux à Kaboul au début juillet, Ansari avait déclaré que quiconque tenterait de renverser le régime taliban devrait être décapité.

"Ce drapeau (taliban) n'a pas été hissé facilement, et il ne sera pas abaissé facilement", avait-il dit." Tous les érudits religieux d'Afghanistan devraient convenir (...) que quiconque commet le moindre acte contre notre gouvernement islamique devrait être décapité et éliminé".

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.