Chine: la grande ville de Chengdu poursuit son confinement

AFP
<p>Chengdu, l'une des plus grandes villes de Chine, a annoncé jeudi la prolongation du confinement anti-Covid</p>

Chengdu, l'une des plus grandes villes de Chine, a annoncé jeudi la prolongation du confinement anti-Covid qui paralyse les commerces et bloque la majorité des 21 millions d'habitants dans leurs logements.

La Chine applique une stricte politique sanitaire contre le coronavirus, qui permet de garder le nombre de contaminations à un niveau très inférieur au reste du monde.

Cette stratégie se traduit par des confinements parfois dès l'apparition de quelques cas, par des tests PCR à réaliser plusieurs fois par semaine pour accéder aux lieux publics ou encore par des placements en quarantaine.

Capitale de la province montagneuse du Sichuan (sud-ouest), Chengdu est déjà confinée depuis une semaine en raison d'un foyer de Covid-19 qui a déjà entraîné des centaines de cas positifs.

Le confinement devait initialement prendre fin mercredi, mais les autorités municipales ont indiqué sa prolongation.

"L'ensemble de la ville va continuer avec vigueur son action pour parvenir à zéro contamination", ont-elles justifié dans un communiqué.

Les mesures de prévention "commencent à porter leurs fruits" avec certains quartiers désormais exempts de nouveaux cas, s'est félicité Yang Xiaoguang, le chef des services municipaux de la santé.

Mais la situation reste "grave et complexe" et certaines zones "sont toujours dans l'impasse", a-t-il souligné.

Tous les habitants confinés continueront à être testés quotidiennement. Comme c'était déjà le cas, chaque foyer pourra envoyer une fois par jour une personne à l'extérieur pour faire des courses.

Les services sanitaires ont annoncé jeudi 116 nouveaux cas positifs dans la ville en 24 heures.

En vertu des mesures sanitaires, des habitants n'avaient pas pu quitter leur logement lors du puissant séisme qui a frappé lundi la province et dont l'épicentre se trouvait à environ 200 kilomètres.

De nombreuses entreprises ont dû fermer temporairement leurs portes à Chengdu. Le constructeur automobile suédois Volvo a suspendu sa production la semaine dernière dans une usine de la ville qui emploie près de 3.000 personnes.

Malgré les répercussions sur son économie, la Chine semble décidée à maintenir sa stratégie sanitaire.

Ailleurs dans le pays, la métropole de Shenzhen (sud), siège de nombreuses entreprises technologiques, a assoupli cette semaine ses restrictions. Les autorités avaient appelé les 18 millions d'habitants à éviter de sortir de chez eux en raison d'un foyer de Covid-19.

Le ministère de la Santé a rapporté jeudi 1.334 nouveaux cas positifs en Chine en 24 heures.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.