L1: Lens leader provisoire

AFP
<p>Le Lensois Kevin Danso (g) vient de marquer contre Troyes, le 9 septembre 2022 au stade Bollaert</p>

Lens au sommet ! Les Sang et Or se sont emparés de la tête de la Ligue 1 après leur difficile succès face à Troyes (1-0), dans l'ambiance brûlante du stade Bollaert-Delelis, vendredi en ouverture de la septième journée.

Dominateur mais pas en réussite, le RCL a tout de même réussi à engranger un nouveau succès, son cinquième de la saison, grâce à un but de son défenseur central autrichien Kevin Danso (39e).

Les Artésiens, qui ont prolongé leur série d'invincibilité qui atteint désormais 15 matches, n'ont pas été aussi flamboyants que lors de leur dernière sortie à domicile face à Lorient (5-2), mais ils ont assuré l'essentiel face à des Troyens accrocheurs.

Avec 17 points au compteur (cinq victoires, deux nuls), les Lensois se sont installés dans le fauteuil de leader du championnat au moins pour quelques heures, avec une longueur d'avance sur le Paris SG et Marseille, qui affrontent respectivement Brest et Lille samedi.

<p>Le Lensois Lukasz Poreba (g) à la lutte avec le Troyen Thierno Baldé, le 9 septembre 2022 au stade Bollaert</p>

L'Estac, qui restait sur deux succès et un nul, n'a pas démérité mais a manqué d'efficacité sur plusieurs contres et reste bloquée en milieu de classement (11e avec 7 points).

Dans un stade Bollaert-Delelis à guichets fermés et bouillant, les Sang et Or ont rapidement pris le contrôle des opérations et ont confisqué le ballon. Logiquement, ils se sont créé la première occasion: sur un centre de Facundo Medina, Loïs Openda a placé une reprise de volée qui s'est écrasée sur le poteau (6e).

- Danso débloque la situation -

Puis les Lensois vont réclamer un penalty après un contact rugueux entre Erik Palmer-Brown et Jonathan Gradit (10e). Le défenseur artésien, touché à l'épaule droite, a d'ailleurs dû céder sa place dans la foulée: Massadio Haïdara a reculé d'un cran et Premyslaw Frankowski est entré au poste de piston gauche.

<p>La joie des Lensois après l'ouverture du score par Kevin Danso (c) contre Troyes, le 9 septembre 2022 au stade Bollaert</p>

Lens a poursuivi sa domination qui s'est longtemps avérée stérile face à des Champenois bien en place et solides. Finalement, c'est sur un coup de pied que le RCL a débloqué la situation: sur un coup franc de Frankowski, Danso s'est défait du marquage pour ouvrir le score de la tête (1-0, 39e).

L'Estac a réagi timidement avec deux tentatives contrées dans la surface lensoise après un centre de Yasser Larouci (41e), mais les locaux ont vite répondu avec un tir non cadré de Jimmy Cabot (43e).

Après la mi-temps, les Sang et Or ont poursuivi sur leur lancée, à l'image de ce tir de Seko Fofana, entré au retour des vestiaires, qui a été dévié de justesse par un défenseur troyen (56e).

<p>La joie des supporters lensois lors du match contre Troyes, le 9 septembre 2022 au stade Bollaert</p>

Puis Florian Sotoca a trouvé la transversale de la tête (69e), avant que sa reprise de volée ne frôle le poteau (79e).

Mais Troyes s'est montré dangereux en contre: après un contrôle orienté, Mama Baldé a décoché une frappe puissante que Brice Samba a captée en deux temps (59e), puis il a manqué le cadre (81e).

Finalement, Lens a réussi à conserver son but d'avance pour décrocher une victoire qui lui permet de figurer, au moins provisoirement, au sommet du championnat, pour le plus grand bonheur de ses bruyants supporters.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.