L1: Monaco accélère aux dépens de Lyon, Lorient inarrêtable

Jean DECOTTE
<p>Le Monégasque Benoît Badiashile vient de marquer de la tête contre Lyon, le 11 septembre 2022 au stade Louis-II</p>

Monaco a passé la vitesse supérieure face à Lyon (2-1) dimanche en clôture de la 7e journée de Ligue 1, se propulsant vers une première partie de classement où carburent Lorient, inarrêtable contre Nantes (3-2), et Rennes, qui a pris Auxerre de vitesse (5-0).

- Monaco se hisse, Lyon dévisse -

Le début de saison de Monaco passe au vert, celui de Lyon se teinte d'orange: en enchaînant trois succès en une semaine, contre Nice (1-0) en L1, face à l'Etoile rouge de Belgrade en Ligue Europa (1-0) et enfin dimanche soir contre Lyon, l'ASM s'est repositionnée à la septième place en championnat (11 pts), à deux longueurs de l'OL (5e, 13 pts).

<p>Le Monégasque Guillermo Maripan (d) marque le deuxième but de son équipe contre l'OL, le 11 septembre 2022 au stade Louis-II</p>

Ces derniers jours, l'équipe de Philippe Clement a redressé la barre et c'est Lyon, battu deux fois en quatre jours, à Lorient (3-1) puis sur le Rocher, qui voit sa belle série de début de saison s'interrompre.

L'OL a trop gâché au stade Louis-II, multipliant les banderilles, notamment par son capitaine Alexandre Lacazette (21e, 35e, 52e). Et c'est Monaco qui a fait la différence avec deux coups de pied arrêtés déposés par Caio Henrique, d'abord sur la tête de Benoît Badiashile (56e), puis sur celle de Guillermo Maripan (63e).

Karl Toko-Ekambi, à la réception d'un centre de l'entrant Rayan Cherki, a réduit la marque pour l'OL (81e), entrenant l'espoir lyonnais, mais les sauvetages du gardien monégasque Alexander Nübel ont préservé le score.

Résultat: les Lyonnais ont perdu leur élan alors que se profile un choc déjà crucial contre le PSG dimanche prochain...

- Lorient épatant, Rennes impitoyable -

<p>La joie d'Ibrahima Koné après avoir marqué pour Lorient contre Nantes en Ligue 1 le 11 septembre 2022 à Lorient</p>

Lorient, de son côté, se n'arrête plus: les Merlus ont confirmé leur début de saison retentissant avec une nouvelle victoire probante, 3-2 contre Nantes, sur des but signés Dango Ouattara sur coup franc (19e), Yoann Cathline (60e) et Ibrahima Koné (74e)

Voilà le club breton provisoirement 4e de L1 (16 pts), à trois longueurs du duo de tête composé du Paris SG et de Marseille (19 pts) et à un point de Lens (3e, 17 pts).

"Pour nous, c'est un moment exceptionnel. On le vit pleinement", a savouré l'entraîneur Régis Le Bris.

C'est une déception pour les Nantais: l'équipe d'Antoine Kombouaré stagne en bas de tableau (15e) avec seulement 6 points, avant un lointain déplacement en Azerbaïdjan pour défier Qarabag jeudi prochain en Ligue Europa.

Autre équipe alignée en C3, Rennes (6e, 11 pts) a étrillé Auxerre 5-0 dimanche à domicile, de quoi lancer enfin sa saison.

<p>L'attaquant de Rennes Kamal-Deen Sulemana (g) ouvre le score devant l'Auxerrois Jubal, le 11 septembre 2022 à Rennes</p>

Un temps bousculés par les Bourguignons, les Bretons l'ont emporté grâce à Kamaldeen Sulemana (3e), Amine Gouiri (60e), Martin Terrier (68e), Flavien Tait (79e) et enfin Matthis Abline (85e).

Mais le Stade rennais a perdu sur blessure son métronome Baptiste Santamaria, sorti sur civière (12e)... Un coup dur avant de recevoir les Turcs de Fenerbahçe jeudi en Ligue Europa, puis de défier Marseille le week-end prochain.

- Delort relance Nice, Strasbourg pas verni -

Ça va mieux pour Nice, qui a retrouvé des couleurs à Ajaccio (1-0) grâce à un but splendide d'Andy Delort sur un retourné acrobatique (65e).

Ce succès replace Nice (12e, 8 pts) en milieu de tableau, tandis que le promu Ajaccio (1 pt), toujours sevré de victoire, reste lanterne rouge.

<p>Adrien Hunou (g) félicité par Miha Blazic après avoir marqué pour Angers contre Montpellier en Ligue 1 le 11 septembre 2022 à Angers</p>

Strasbourg non plus n'a toujours pas gagné: l'équipe de Julien Stéphan (17e, 5 pts) a de nouveau trébuché, cette fois contre Clermont (0-0), au bout d'un match frustrant où les Alsaciens ont trouvé deux fois la transversale.

A Angers (19e, 5 pts) en revanche, le premier succès est là: 2-1 contre Montpellier grâce à Adrien Hunou, buteur (9e) puis à l'origine d'un penalty transformé par Sofiane Boufal (69e). Un grand soulagement l'entraîneur du SCO Gérald Baticle, fragilisé ces dernières semaines.

Apaisement aussi pour Toulouse (11e), qui a mis fin à une série de trois défaites en battant Reims (1-0) sur un but de Zakaria Aboukhlal (31e), bien aidé par l'exclusion du Rémois Alexis Flips à l'heure de jeu.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.