Ligue des champions: déjà une obligation de résultat pour l'OM

Stanislas TOUCHOT
<p>Les défenseurs de l'OM concèdent un but à Tottenham, oeuvre de Richarlison pour leur premier match de Ligue des champions, le 7 septembre 2022 à Londres</p>

Les bonnes performances ne remplacent pas les points: auteurs d'un match solide la semaine dernière sur le terrain de Tottenham, les Marseillais en sont revenus battus et n'ont déjà plus guère le droit à l'erreur mardi contre Francfort au Vélodrome, placé sous haute surveillance par crainte d'incidents entre supporters.

. Victoire impérative

Les succès marseillais en Ligue des champions sont une rareté, un seul lors des 16 derniers matchs, contre 15 défaites. La statistique est à relativiser car trois de ces revers ont été enregistrés en 8e puis en quart de finale en 2012, mais elle illustre combien l'OM peine à exister en C1.

Mais avec Francfort et le Sporting Lisbonne en plus de Tottenham, la poule D semble à la bonne échelle pour le groupe d'Igor Tudor, qui doit le confirmer mardi face aux Allemands.

"Ils ont eux aussi perdu leur premier match, donc ça sera très important. On va bien se préparer et il faudra gagner mardi si on veut rester dans cette C1", a ainsi reconnu Jordan Veretout samedi après la victoire arrachée contre Lille.

Francfort a en effet été sèchement battu d'entrée et à domicile par le Sporting (3-0), avant de perdre à nouveau ce week-end face à Wolfsburg (1-0) pour glisser à la 11e place en Bundesliga.

L'occasion semble donc à saisir pour Marseille, qui a bien résisté à Tottenham avant que l'expulsion de Chancel Mbemba ne précipite sa perte. A l'inverse, un nouveau résultat contraire mettrait déjà l'OM en situation très périlleuse.

"On a la chance de jouer à domicile alors qu'en 2020 on n'avait pas les supporters", a tout de même rappelé Pape Gueye. "La défaite contre Tottenham nous a mis dedans et le match de mardi sera donc très important. Mais on est en confiance", a-t-il ajouté.

. Une défense à rebâtir

Très performant en L1 avec six victoires et un nul en sept matchs, l'OM a en effet de quoi être confiant. Mais le rendez-vous de mardi est compliqué par plusieurs soucis en défense.

Expulsé à Londres, Mbemba est ainsi suspendu alors qu'il est depuis le début de saison le défenseur marseillais le plus régulier et le plus performant.

<p>Le déffenseur marseillais Chancel Mbemba écope d'un carton rouge contre Tottenham à Londres, le 7 septembre 2022</p>

Samuel Gigot est pour sa part sorti légèrement blessé contre Lille. "On va voir, on va essayer de bien récupérer pour mardi. J'espère que ce n'est rien de grave", a-t-il dit sur le coup.

S'il était absent, Tudor n'aurait que trois joueurs disponibles pour bâtir sa défense à trois: Eric Bailly, Sead Kolasinac et Leonardo Balerdi. Or ce dernier a justement été remplacé par Kolasinac au bout d'une demi-heure épouvantable face à Lille.

L'Argentin est sorti sous les sifflets du Vélodrome, mais ses partenaires et son coach l'ont très vite soutenu, conscients qu'ils ne pouvaient pas se permettre de le perdre en route.

"Leo est un bon joueur et un garçon super, qui donne toujours tout ce qu'il a", a ainsi assuré Tudor. "Il est costaud", a de son côté jugé Mattéo Guendouzi.

. Haute sécurité

En dehors de l'aspect sportif, le match de mardi est également scruté pour des raisons de sécurité. Après les graves incidents du match Nice-Cologne jeudi dernier, la venue de nombreux supporters allemands à Marseille inquiète.

<p>Les supporters marseillais déploient des fumigènes durant le match contre Feyenoord en Ligue Europa Conférence au Vélodrome, le 5 mai 2022</p>

La saison dernière, plusieurs matchs européens de l'OM avaient en effet été émaillés d'incidents entre fans autour ou à l'intérieur du Vélodrome: Galatasaray, Bâle, PAOK Salonique, Feyenoord...

Mardi, le parcage visiteurs sera plein avec 3.300 spectateurs, mais plusieurs milliers de fans de l'Eintracht sans billet devraient également rejoindre Marseille. "On n'est pas tranquilles", a résumé une source au sein du club.

L'OM a pourtant pris plusieurs mesures particulières et n'a par exemple pas commercialisé plusieurs centaines de places proches du parcage. La préfecture des Bouches-du-Rhône a également pris plusieurs arrêtés, interdisant notamment aux supporters allemands de se déplacer en centre-ville.

Dès le lundi soir, veille de la rencontre, la préfecture annonçait sur son compte Twitter, cinq interpellations "après l'intervention de policiers pour empêcher les affrontements entre supporters adverses dans le centre-ville" précisément.

Pour ce match à haut risque, le dispositif de sécurité est de 1.200 personnes côté OM, plus un déploiement d'éléments des forces de l'ordre estimé à 500 ou 600 hommes. Une quarantaine de stadiers allemands seront également présents.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.