Un Saint Nicolas qui distribue ses cadeaux aux enfants en respectant les mesures barrière: cette tradition d'avant-Noël datant du Moyen Age s'est adaptée dans la nuit de samedi à dimanche aux mesures mises en place à Prague pour freiner la propagation du Covid.

Dans les circonstances normales, "Saint Nicholas", un homme barbu habillé en évêque accompagné d'un diable et d'un ange, distribue cadeaux et friandises aux enfants qui lui récitent des poèmes ou des chansons.

Le cirque pragois La Putyka a choisi de faire défiler son Saint Nicolas en voiture pour maintenir cette tradition mise en péril comme toutes les festivités cette année par les mesures anti-Covid.

"Depuis neuf mois, nous cherchons différentes manières d'approcher le public", a expliqué le directeur de la compagnie Rosta Novak à l'AFP. "C'est une autre manière de faire à un moment où les théâtres sont fermés et les ensembles musicaux ne peuvent se produire".

Conformément à la tradition, les voitures ont d'abord traversé "l'enfer" passant parmi des "diables" acrobates faisant des numéros avec du feu.

Elles sont ensuite parvenues au "paradis", accueillies par des anges puis par Saint Nicolas lui-même.

A l'arrivée, des cadeaux étaient distribués, les enfants tendant les mains à travers les fenêtres des voitures pour les attraper.

"C'était absolument parfait", assure Ondrej Prachar, conduisant une camionnette remplie d'enfants. Les enfants étaient émerveillés, mais juste un peu moins effrayés que dans la version traditionnelle où ils craignent que le diable emporte dans son sac les enfants pas assez sages, a-t-il raconté.

La tradition de Saint Nicolas remonte au Moyen Age et est célébrée dans de nombreux pays européens et dans l'est de la France.

Né vers 280 dans ce qui est aujourd'hui la Turquie, Saint Nicolas, patron des enfants, des marins, pèlerins et commerçants, a donne aux pauvres une grande part de la fortune qu'il a héritée de sa famille.