Accord de paix et retrait partiel américain se rapprochent en Afghanistan (presse)

Publié le à Washington (AFP)

Une proposition d'accord de paix en Afghanistan, impliquant la rupture entre talibans et Al-Qaïda, permettrait le retrait de milliers de soldats américains, ont annoncé jeudi plusieurs médias.

Selon le Washington Post, un premier accord de paix devrait réduire le nombre de soldats américains sur place à 8.000, contre 14.000 actuellement. Les talibans s'engageraient à un cessez-le-feu et couperaient tout lien avec le groupe jihadiste Al-Qaïda.

"Je pense que nous sommes arrivés à 80 ou 90% (d'un accord)", a confié un responsable américain. "Mais la route est encore longue pour les 10 à 20% restants".

Selon Fox News, l'accord intègre une négociation de paix entre les talibans et le gouvernement afghan.

Les talibans ont jusqu'ici fermement refusé de discuter avec le gouvernement du président afghan Ashraf Ghani, qu'ils considèrent illégitime, à l'exception d'une réunion récente à laquelle des représentants gouvernementaux avaient pris part "à titre personnel".

Une nouvelle rencontre entre américains et talibans devrait bientôt avoir lieu à Doha au Qatar après un précédent round de négociations conclu le 8 juillet.

Les talibans et divers hauts responsables afghans avaient alors conclu leur dialogue politique en s'engageant à établir une "feuille de route pour la paix" en Afghanistan.

Le retrait d'Afghanistan est une des promesses de campagne du candidat Donald Trump.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.