Les côtes de l'Etat de Louisiane se sont réveillées samedi sous le soleil après le passage la veille au soir de l'ouragan Delta, vite rétrogradé en tempête tropicale après avoir frappé le littoral américain en catégorie 2, avec des vents allant jusqu'à 155 km/h.

Aucune victime n'était pour l'instant à signaler.

Au petit matin, il semblait qu'à Lake Charles, ville de 75.000 habitants située sur la trajectoire de Delta après avoir été ravagée par l'ouragan Laura fin août, les dégâts étaient modérés.

Comme attendu, certaines rues, où les canalisations étaient bouchées par les débris laissés par Laura, étaient inondées après que 40 centimètres de pluie se sont abattus sur la région.

Les bâches bleues de protection apposées sur les toits des maisons, qui ont pratiquement toutes été touchées par Laura, se sont envolées et le maire de Lake Charles Nic Hunter a annoncé que plusieurs maisons étaient inondées.

"Nous sommes tous fatigués", a-t-il déclaré à CNN, regrettant cette impression de "déjà-vu".

Delta est devenue la 10e tempête portant un nom à toucher les Etats-Unis cette année, un record. Six d'entre elles ont frappé, à des degrés divers, la Louisiane.

Selon le site spécialisé PowerOutage, près de 600.000 personnes étaient sans électricité en Louisiane, et 100.000 dans l'Etat voisin du Texas, dont la côte Est a également été touchée par les intempéries.

De nombreux électriciens venus d'Etats voisins après le passage de Laura étaient encore en train de travailler sur place et ont été mobilisés pour Delta.

Samedi matin, la tempête Delta remontait vers le nord-est et l'Etat du Mississippi.

L'ouragan a balayé plus tôt dans la semaine le sud-est du Mexique, où il a déraciné des arbres et abattu des lignes électriques dans la péninsule du Yucatan mais sans, apparemment, causer de décès.