Au bord de la faillite, le sidérurgiste russe Metchel s'effondre en bourse

Publié le à Moscou, 6 mars 2015 (AFP)

Le groupe sidérurgique russe Metchel, étranglé par les dettes, s'est effondré vendredi en bourse après l'annonce par la banque publique VTB qu'elle allait demander la mise en faillite de cet ancien géant de l'acier et du charbon.

L'action a chuté de 34,5% à 61,25 roubles (0,93 euros) à la Bourse de Moscou. Sa capitalisation boursière est tombée à 42,2 milliards de roubles (643 millions d'euros). Ses titres échangés aux Etats-Unis, sur le New York Stock Exchange, plongeaient eux vers 15H30 GMT de 12%.

VTB, le principal créancier de Metchel, a annoncé vendredi à l'agence de presse russe RIA-Novosti son intention de demander à la justice de prononcer la faillite de Metchel "dans les prochains jours".

Dans un communiqué, le groupe sidérurgique s'est dit "surpris" par l'annonce de VTB et "convaincu que la situation (pouvait) être résolue par la négociation".

La dette de Metchel, évaluée fin 2014 à 7,8 milliards de dollars, est majoritairement détenue par les trois principales banques russes, Sberbank, VTB et Gazprombank.

Sberbank et VTB négociaient depuis plusieurs mois une restructuration de la dette du groupe sidérurgique mais ne sont pas parvenues à s'entendre avec le propriétaire du groupe, Igor Ziouzine, sur un plan de sauvetage bien que le gouvernement se soit directement impliqué dans les pourparlers.

La perte nette du groupe s'est élevée sur les neuf premiers mois de l'année à 1,2 milliard de dollars, soit cependant 46% de moins qu'un an plus tôt.

L'entreprise, qui valait plus de 20 milliards de dollars en Bourse avant la crise de 2008-2009, n'a jamais pu se remettre de cette dernière, continuant de subir les difficultés du secteur sidérurgique. Faible prix et demande morose ont plombé ses comptes à un point intenable malgré le bradage d'une partie de ses actifs.

tbm/mp/gib/pb

MECHEL

MOSCOW EXCHANGE MICEX-RTS OAO

SBERBANK ROSSII OAO

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.