Le pacte de gouvernement conclu entre la droite et l'extrême droite en Autriche "exclut" qu'un référendum sur une éventuelle sortie de l'UE puisse être organisé, a reconnu samedi le chef du Parti de la liberté d'Autriche, Heinz-Christian Strache.

A la demande des conservateurs du futur chancelier Sebastian Kurz, "la question d'une sortie de l'UE a été exclue" du champ des points qui pourront être soumis à une consultation populaire, a dit M. Strache, qui était partisan de la possibilité d'un tel référendum.