Tous les adultes devront porter un masque à l'école, y compris les enseignants de maternelle, a annoncé mercredi le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer, lors de sa conférence de presse de rentrée.

"En juillet, nous avions envisagé quelques exceptions mais nous avons préféré ne pas maintenir ces exceptions. Tous les adultes portent le masque et les enfants le portent à partir de la classe de 6e", a-t-il expliqué.

Le protocole sanitaire, élaboré en juillet avant le rebond épidémique, "est simple et clair, il n'a pas vocation dans ses grands principes à varier", a aussi dit M. Blanquer.

Assoupli pour permettre la rentrée de tous les élèves français mardi prochain, ce protocole a simplement varié la semaine dernière pour imposer le port du masque à partir du collège.

"Il pourra y avoir, en fonction de l'évolution de la situation, des adaptations", a redit le ministre, évoquant des mesures "ciblées" sur tel ou tel territoire après décision des recteurs, préfets et autorités régionales de santé.

"S'il devait y avoir des mesures hybrides" (un enseignement à distance conjugué à un enseignement physique) ou "de confinement, nous nous tenons prêts", a dit M. Blanquer. Mais pour cette rentrée, "nous n'en sommes pas là", a-t-il assuré.