Le milieu des Bleus N'Golo Kanté a été remplacé à la dernière minute par Moussa Sissoko à cause d'une "petite gêne musculaire", vendredi en Islande dans un match qualificatif à l'Euro-2020 que n'a pas débuté Lucas Hernandez, dont l'état physique a été le feuilleton de la semaine.

Le milieu de Chelsea, absent en septembre après une blessure à une cheville, était dans le onze initiale de Didier Deschamps mais il a dû céder sa place à quelques secondes du coup d'envoi à Sissoko, qui occupe le milieu de terrain avec Corentin Tolisso, comme contre Andorre en septembre (3-0).

Quant à Hernandez, en délicatesse avec un genou depuis quelques semaines mais pourtant rassurant ces derniers jours malgré les protestations de son club, il laisse sa place à Lucas Digne sur le flanc gauche de la défense de l'équipe de France, déjà privée sur blessures d'Hugo Lloris, Paul Pogba et Kylian Mbappé.

Le Bayern s'était dit "irrité" en début de semaine quant à la convocation d'Hernandez pour disputer les matches internationaux d'octobre contre l'Islande puis la Turquie lundi au Stade de France, les deux principaux rivaux des Bleus dans le groupe H pour la qualification.

Didier Deschamps avait assuré jeudi que son défenseur était "prêt", avait "de bonnes sensations" et était "disponible pour débuter".

Le boss des Bleus a par ailleurs maintenu sa confiance à Olivier Giroud en attaque, même si celui-ci n'a joué que 18 minutes depuis le dernier rassemblement.

En l'absence de Mbappé, c'est Kingsley Coman qui est aligné sur l'aile droite, tandis que Blaise Matuidi occupe le côté gauche. Antoine Griezmann est aligné en meneur de jeu.

En défense centrale, le porteur du brassard de capitaine Raphaël Varane, ainsi que Clément Lenglet, gardent la confiance du sélectionneur comme en septembre (victoires contre l'Albanie et Andorre). Benjamin Pavard conserve son flanc droit, devant Steve Mandanda, propulsé au poste de gardien N.1 après la grave blessure de l'habituel capitaine Hugo Lloris.

Du côté de l'Islande, les espoirs reposeront en grande partie sur les épaules de Gylfi Sigurdsson, l'expérimenté milieu d'Everton qui porte le brassard de capitaine en l'absence d'Aron Gunnarsson, forfait.

Les équipes:

Islande: Halldorsson - Pálsson, R. Sigurdsson, Arnason, Skulason - J. Gudmundsson, Sigurjonsson, B. Bjarnason, Traustason - G. Sigurdsson (cap.) - Sigthorsson

Sélectionneur: Erik Hamren (SWE)

France: Mandanda - Pavard, Varane (cap.), Lenglet, Digne - Tolisso, Sissoko - Coman, Griezmann, Matuidi - Giroud

Sélectionneur: Didier Deschamps

Arbitre: Gianluca Rocchi (ITA)