Quart de finale mal engagé pour le Paris SG: les Parisiens, insipides, ont regagné les vestiaires pour la mi-temps avec un but de retard contre l'Atalanta Bergame (1-0), mercredi à Lisbonne en Ligue des champions.

Mario Pasalic a écœuré le gardien parisien Keylor Navas d'une frappe enroulée à la 27e minute, après une intervention défensive peu tranchante de Presnel Kimpembe.

L'Atalanta s'était procuré plusieurs occasions auparavant, butant sur un excellent Navas.

Côté parisien, en l'absence au coup d'envoi de Kylian Mbappé, capable de jouer "plus ou moins trente minutes" après sa blessure à une cheville selon son entraîneur Thomas Tuchel au micro de RMC Sport juste avant le match, Neymar s'est démultiplié mais a fait preuve de grosses maladresses.

Il a notamment manqué de manière incompréhensible un face-à-face très ouvert face au gardien adverse Marco Sportiello dès l'entame du match (3e), puis un deuxième un peu plus excentré juste avant la pause (42e). Pour le reste, le PSG a été loin de justifier son statut de favori de la rencontre, contre l'équipe surprise de cette saison perturbée par le coronavirus.

Pour ce premier quart de finale du "Final 8", phase finale de la compétition disputée dans un format raccourci, à huis clos et sous haute surveillance sanitaire, les Parisiens rêvent d'une première qualification pour les demi-finales depuis 25 ans dans cette épreuve, le jour des 50 ans du club.