Paradis des retraités européens qui a ouvert grand les bras aux capitaux chinois, voici cinq choses à savoir sur le Portugal où ont lieu dimanche des élections législatives.

- Paradis des retraités -

Soleil, mer, coût de la vie mais surtout ... fiscalité. Le Portugal a attiré ces dernières années des milliers de retraités européens, ce qui lui a parfois valu le surnom de "Floride de l'Europe".

En pleine crise financière, le pays avait accordé en 2009 à ces retraités en particulier français, britanniques et italiens dix ans d'exonération d'impôt sur le revenu. Un dispositif destiné à attirer des capitaux étrangers et à dynamiser le marché immobilier.

Résultat, quelque 10.000 d'entre eux ont établi leur résidence fiscale dans le pays, selon les dernières statistiques disponibles, datant de 2017. La capitale Lisbonne et les stations balnéaires de l'Algarve (sud) sont les régions les plus prisées.

- Des yuans en cascade -

Alors que les candidats prêts à investir dans un des pays les plus durement frappés par la crise de la dette de la zone euro se faisaient très rares, le Portugal a ouvert grand les bras aux capitaux chinois à partir de 2011 pour renflouer plusieurs fleurons de son économie.

Des groupes chinois sont ainsi devenus les principaux actionnaires du groupe Energias de Portugal (EDP), du gestionnaire du réseau électrique REN, de la première banque privée (BCP) ou de la principale compagnie d'assurances (Fidelidade).

Les investissements des entreprises ou des ressortissants chinois au Portugal sont actuellement estimés par Lisbonne à quelque 10 milliards d'euros, soit environ 5% du PIB.

- Postes de premier rang -

Membre fondateur de l'OTAN en 1949 et de l'Union européenne depuis 1986, le Portugal a placé ces dernières années plusieurs personnalités à la tête d'organisations internationales.

L'ex-Premier ministre Antonio Guterres est ainsi secrétaire général des Nations unies depuis 2017. L'actuel ministre des Finances Mario Centeno est devenu président de l'Eurogroupe la même année et l'ancien commissaire européen Antonio Vitorino dirige l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) depuis 2018.

L'ancien Premier ministre José Manuel Barroso a été à la tête de la Commission européenne de 2004 à 2014.

- Terre d'émigration -

Le Portugal compte 10,2 millions d'habitants et quelque 2,2 millions de ressortissants vivant à travers le monde, dont 1,5 million en Europe.

En comptant aussi les descendants d'émigrés, cette diaspora s'élève à environ 5 millions de personnes.

La France accueille la plus importante communauté portugaise, forte de plus de 600.000 personnes. Au Luxembourg, celle-ci représente 16% de la population du Grand-Duché.

Parmi ces Portugais de l'étranger, 1,4 million sont appelés à voter dimanche, dont 400.000 en France.

- N.1 mondial du liège -

Avec ses grandes forêts de chênes-lièges - d'une surface totale d'environ 737.000 hectares, ce qui en fait les plus importantes du monde -, le Portugal est devenu le roi incontesté du liège qui sert à la production de bouchons de vin ou comme isolant.

Selon l'Association portugaise du liège, le pays est le premier producteur mondial avec 100.000 tonnes par an, soit près de la moitié de la production mondiale, et le premier exportateur mondial avec une part de 62,4% des exportations totales dans le monde.