Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- L'OMS s'alarme

Le patron de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, s'est alarmé de voir "trop de pays (aller) dans la mauvaise direction" et saper la confiance des populations faute de messages clairs.

"Si les principes élémentaires ne sont pas suivis, cette pandémie ne pourra aller que dans une seule direction. Cela va aller de pire en pire", a-t-il mis en garde.

- Reconfinements en Inde

Le grand État du Bihar, dans le nord de l'Inde, a annoncé le reconfinement à partir de jeudi et pour deux semaines de ses quelque 125 millions d'habitants afin de freiner l'épidémie.

La mégapole de Bangalore (sud) débute mardi soir un reconfinement d'une semaine environ. Les transports publics seront suspendus, et seuls les services et commerces essentiels pourront continuer à ouvrir.

- Retour des restrictions en Californie

Le gouverneur de Californie a ordonné un retour à certaines restrictions face à la pandémie de Covid-19, dont la fermeture des salles de restaurant, bars, coiffeurs et lieux de culte.

- Plus de 573.000 morts

La pandémie a fait au moins 573.091 morts dans le monde pour plus de 13 millions de cas avérés, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 11H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché, avec près de 135.615 décès. Suivent le Brésil avec 72.833 morts, le Royaume-Uni (44.830), le Mexique (35.491) et l'Italie (34.967).

- France: un 14-juillet en format Covid

En France, le traditionnel défilé militaire pour la fête nationale du 14 juillet a laissé la place à un mini-défilé place de la Concorde, dans le centre de Paris, rassemblant quelque 2.000 militaires, moitié moins que pour l'habituelle descente des Champs-Elysées.

Lors d'une rare interview télévisée, le chef de l'Etat Emmanuel Macron a annoncé que la France devrait prochainement rendre obligatoire le port du masque dans tous les lieux publics clos.

- GB: port du masque dans les commerces

Après de longues hésitations, le gouvernement britannique a décidé de rendre le port du masque obligatoire dans les magasins en Angleterre à partir du 24 juillet pour éviter une reprise de l'épidémie.

Selon une étude de l'Académie des sciences médicales, une deuxième vague de nouveau coronavirus cet hiver pourrait faire jusqu'à 120.000 morts dans les hôpitaux du Royaume-Uni dans un "scénario du pire raisonnable".

- Restrictions à Hong Kong

Face à la recrudescence des cas, les autorités de Hong Kong ont décidé d'imposer de nouvelles mesures dont l'interdiction des rassemblements de plus de quatre personnes et l'obligation de porter un masque dans les transports publics.

Les bars, les salles de sport et de karaoké, les salons de beauté et les boîtes de nuit, parmi d'autres commerces, devront fermer.

- Trafic suspendu au Turkménistan

Le Turkménistan a ordonné, pour sa part, la suspension pendant une semaine du trafic ferroviaire, le pays multipliant ces derniers jours les mesures sanitaires et de confinement sans admettre pour autant de cas de coronavirus.

- Le Japon blâme la Chine

Dans son livre blanc annuel sur sa politique de défense publié mardi, les autorités japonaises ont reproché à la Chine des actions de "propagande" et de "désinformation" concernant le covid-19.

burs-fm/ber/jhd