Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Plus de 600.000 morts -

La pandémie a fait au moins 601.822 morts depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP dimanche à 11H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de contaminations confirmées (140.120 décès pour 3,7 millions de cas). Viennent ensuite le Brésil (78.772 morts), le Royaume-Uni (45.273), le Mexique (38.888) et l'Italie (35.042).

Mais en proportion de la population, hors micro-Etats, c'est en Belgique que la mortalité est la plus élevée (846 morts par million d'habitants), devant le Royaume-Uni (667), l'Espagne (608), l'Italie (580) et la Suède (556).

- Risque d'échec -

La chancelière allemande Angela Merkel n'écarte pas le risque d'un échec des négociations sur un plan de relance post-coronavirus massif, alors que les 27, dont l'unanimité est requise, apparaissent profondément divisés au troisième jour d'un sommet européen à Bruxelles.

Sur la table des négociations, un fonds constitué par une capacité d'emprunt de 750 milliards d'euros pour relancer l'économie européenne, adossé au budget à long terme de l'UE (2021-2027) de 1.074 milliards d'euros.

- Inquiétude à Hong Kong -

Hong Kong est dans une situation "critique" face à l'épidémie de coronavirus, selon la cheffe de son exécutif Carrie Lam, l'ex-colonnie britannique ayant enregistré en 24 heures plus de 100 nouvelles contaminations, un record.

Alors qu'elle avait initialement enregistré de très bons résultats dans la lutte contre l'épidémie, la région semi-autonome de 7,5 millions d'habitants a vu le nombre de cas repartir à la hausse ces deux dernières semaines et les médecins ont du mal à identifier les chaînes de transmission.

- Un assureur condamné -

En France, l'assureur Albingia a été condamné par le tribunal de commerce de Nanterre à verser 450.000 euros de provisions à cinq hôtel pour couvrir deux mois de pertes d'exploitation liées à l'épidémie de Covid-19.

- Confinés en mer -

Ingénieurs sur des cargos, serveurs sur des paquebots de luxe, cuisiniers sur des ferries... Plus de 200.000 marins vivent un interminable confinement en mer à cause du coronavirus qui empêche la rotation des équipages. Certains matelots n'ont plus foulé la terre ferme depuis cinq mois.

Selon les Nations unies, cette crise humanitaire s'aggrave et aurait déjà entraîné des suicides.

- Retour des fans de sumo -

Pour la première fois depuis janvier, les fans de sumo ont pu assister dimanche à une compétition de ce sport traditionnel à Tokyo, malgré la hausse des cas. Environ 2.500 spectateurs étaient autorisés dans le stade de 11.000 places, qui fait généralement salle comble.

Les stades de football et de baseball ont également rouvert leurs tribunes.

burs-jah/ber/sg