Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Récessions historiques -

La France a connu au printemps le plus fort recul de son activité depuis au moins 1949 à cause du coronavirus, avec un plongeon du produit intérieur brut (PIB) de 13,8% au deuxième trimestre.

Autres pays en récession, l'Espagne a vu son PIB s'effondrer de 18,5% au deuxième trimestre, le Portugal a subi une chute de 14,1% et l'Italie un recul "sans précédent" de 12,4%.

La zone euro a enregistré un recul historique de 12,1% du PIB sur la même période.

- Suppressions d'emplois -

La compagnie aérienne néerlandaise KLM prévoit de supprimer jusqu'à 5.000 emplois d'ici fin 2021 en raison de la "crise d'une ampleur sans précédent" causée par la pandémie.

Le constructeur suédois de poids lourds Scania a confirmé pour sa part un plan de 5.000 suppressions d'emplois, soit près de 10% de ses effectifs.

- Plus de 670.000 morts -

La pandémie a fait au moins 673.909 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi à 11h00 GMT.

Plus de 17.352.910 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires.

Les États-Unis sont le pays le plus touché (152.070 morts), suivis par le Brésil (91.263 morts), le Mexique (46.000), le Royaume-Uni (45.999) et l'Inde (35.747).

- Vaccins convoités -

Le Japon a conclu un accord (à un prix non précisé) avec l'alliance germano-américaine Biontech/Pfizer pour s'assurer 120 millions de doses de leur potentiel vaccin contre le Covid-19, actuellement dans une phase d'essais cliniques à grande échelle.

Le français Sanofi et le britannique GSK recevront de leur côté jusqu'à 2,1 milliards de dollars des Etats-Unis pour le développement de leur potentiel vaccin, après avoir été sélectionnés pour fournir 100 millions de doses aux Américains.

- Elections reportées -

La cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam a annoncé le report des législatives qui étaient prévues en septembre en raison de la hausse des cas de coronavirus, une décision qui risque d'alimenter la colère du camp prodémocratie.

- Premiers décès au Vietnam et aux Fidji -

Le Vietnam, qui semblait avoir réussi à juguler l'épidémie de coronavirus, a enregistré son premier mort dû à cette maladie, un homme de 70 ans. Le pays a recensé vendredi 45 nouveaux malades, un record quotidien depuis le début de la crise.

Aux îles Fidji, les autorités ont annoncé un premier décès, tout en affirmant que l'archipel n'était pas en proie à une épidémie de grande ampleur.

- Déconfinement ralenti -

Le gouvernement britannique a décidé de repousser d'au moins deux semaines la prochaine phase du déconfinement en Angleterre, prévue samedi avec la réouverture de certains lieux publics, en raison d'une hausse des cas.

De nouvelles restrictions dans les rencontres sont imposées aux habitants de certaines parties du nord de l'Angleterre.

En France, plusieurs villes (Biarritz, Bayonne, Saint-Malo, Orléans, Lille) ont décidé d'imposer le port du masque en extérieur (rues commerçantes, espaces verts, marchés...).

- Everest à nouveau ouvert -

Le Népal a rouvert l'accès à ses massifs montagneux, et notamment à l'Everest, pour les expéditions automnales dans l'espoir de relancer son secteur touristique.

Les vols internationaux à destination du pays ne reprendront toutefois que le 17 août.

burs-paj/ber/