Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Report des élections en Nouvelle-Zélande -

Les élections législatives en Nouvelle-Zélande, prévues initialement le 19 septembre, sont reportées au 17 octobre en raison d'un retour de la pandémie de coronavirus, a annoncé lundi la Première ministre Jacinda Ardern.

- Chute historique du PIB nippon -

Le PIB du Japon s'est effondré de 7,8% entre avril et juin par rapport au trimestre précédent sous l'impact de la pandémie, un plongeon historique marquant un troisième trimestre d'affilée de contraction pour la troisième économie du monde.

- Plus de 770.000 morts -

La pandémie a fait au moins 770.429 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi lundi par l'AFP à partir de sources officielles.

Plus de 21,7 millions de cas ont été comptabilisés, dont près de 13,4 millions ont été guéris.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 170.052 décès. Suivent le Brésil avec 107.852 morts, le Mexique (56.757), l'Inde (50.921) et le Royaume-Uni (41.366).

- Restrictions étendues en Espagne -

La fermeture des discothèques et l'interdiction de fumer dans la rue ont été étendues lundi à de nouvelles régions d'Espagne pour freiner le rebond de contaminations, au lendemain d'une manifestation d'opposants à ces restrictions.

L'Andalousie (sud), la Castille-et-Leon (centre), la Galice et la Cantabrie (nord) ont pris officiellement lundi ces mesures, déjà en vigueur depuis dimanche dans la Rioja (nord) et la région de Murcie (sud-est), soit six régions sur les 17 que compte l'Espagne.

- Fidèles en quarantaine à Séoul -

Des milliers de membres d'une Eglise protestante de Séoul ont été placés en quarantaine après l'apparition de foyers de contamination au Covid-19 liés à des communautés religieuses, selon les autorités.

Le plus grand foyer d'infections se situe au sein de l'église Sarang Jeil à Séoul, dirigée par un pasteur conservateur figure de proue des manifestations contre le président sud-coréen Moon Jae-in.

- Des "sacrifices" pour la rentrée en Italie -

L'Italie, qui tente d'enrayer un rebond de la pandémie de Covid-19, fera les "sacrifices" nécessaires pour assurer la rentrée scolaire mi-septembre, a affirmé le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza, inquiet des contaminations en hausse parmi "les jeunes".

Il a ordonné la fermeture des discothèques et le port du masque le soir dans les lieux publics fréquentés.

- Possible réinfection aux Philippines -

Le ministre philippin de l'Intérieur Eduardo Ano a été testé positif au coronavirus cinq mois après avoir été diagnostiqué comme porteur de la maladie, ont annoncé lundi les autorités, qui tentent de déterminer s'il a été réinfecté.

- Le trafic aérien impacté -

Avec 2,4 millions de passagers accueillis, le trafic aérien commercial à Paris n'atteignait en juillet pas le quart de son niveau d'il y a un an, en raison de la crise du coronavirus, a indiqué lundi le gestionnaire des aéroports de Roissy et Orly, ADP.

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair a de son côté annoncé une réduction de 20% du nombre de ses vols en septembre et octobre, évoquant une baisse des réservations en raison d'un regain de cas de nouveau coronavirus en Europe.

- Volte-face sur les examens au Royaume-Uni -

Face à la gronde des recalés, le gouvernement britannique a opéré lundi un volte-face spectaculaire sur l'évaluation des élèves, rehaussant massivement les résultats, jugés injustes, des examens qui avaient été perturbés par la pandémie.

- Foire agricole annulée en France -

La 74e foire agricole de Châlons-en-Champagne, deuxième foire agricole de France, a été annulée après le refus du préfet de la Marne d'accorder une dérogation de plus de 5.000 participants par jour.

burx-paj-jba/cds/fjb