Faits marquants, nouvelles mesures, nouveaux bilans: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Progression "exponentielle" en France -

L'épidémie a repris une progression "exponentielle" en France, avec plus de 7.000 nouveaux cas d'infection enregistrés en 24 heures, a indiqué vendredi soir la Direction générale de la Santé.

Depuis vendredi matin, le port du masque est obligatoire dans toutes les rues de Paris sous peine d'une amende de 135 euros.

- La Hongrie va refermer ses frontières -

À partir du 1er septembre, "les citoyens étrangers ne seront plus autorisés à entrer sur le territoire de la Hongrie. Les citoyens hongrois qui reviennent de l'étranger doivent être mis en quarantaine pendant 14 jours ou doivent présenter deux tests négatifs", a déclaré le chef du Bureau du Premier ministre.

- Merkel s'attend à une aggravation -

La chancelière allemande Angela Merkel a dit s'attendre à une évolution de la pandémie "encore plus difficile" en automne et hiver. "Nous devrons vivre avec ce virus pendant longtemps encore (...) La situation reste grave. Prenez-le au sérieux".

- Contraction record du PIB -

L'économie canadienne s'est contractée de 38,7% en rythme annuel au deuxième trimestre, a annoncé l'institut de la statistique.

En France, le produit intérieur brut a chuté de 13,8% entre avril et juin, a confirmé l'Insee, qui a aussi mesuré un coup de frein sur l'inflation en août à 0,2% sur un an.

- 18.000 licenciements chez MGM Resorts -

Le géant américain des casinos MGM Resorts International, frappé par la fermeture ou la baisse de fréquentation, va licencier aux Etats-Unis 18.000 salariés déjà au chômage technique.

- Plus de 832.000 morts -

La pandémie a fait plus de 832.000 morts dans le monde depuis l'apparition du virus fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi en milieu de journée.

Plus de 24,5 millions de cas d'infection ont été diagnostiqués.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec 180.857 décès. Suivent le Brésil avec 118.649 morts, le Mexique (62.594), l'Inde (61.529) et le Royaume-Uni (41.477).

- Destitution du gouverneur de Rio -

Une haute cour de justice brésilienne a ordonné la destitution du gouverneur de Rio de Janeiro, Wilson Witzel, soupçonné de corruption dans sa gestion de fonds pour le combat contre le coronavirus.

- Revente de masques usagés -

La police indienne a mis au jour des filières illégales de revente de masques usagés et de gants chirurgicaux parfois récupérés dans les poubelles d'hôpitaux.

La police de Navi Bombay, ville jumelle de Bombay (ouest), a déclaré avoir saisi 3,8 millions de gants chirurgicaux à usage unique qui avaient été lavés, séchés et emballés prêts à être revendus.

- Arrestations -

Près de 5.800 personnes soupçonnées d'avoir commis des infractions pénales en lien avec le Covid-19, comme des fraudes ou même des homicides, ont été arrêtées en Chine depuis janvier, a indiqué le parquet national.

En Espagne, la police a annoncé avoir arrêté un homme qui affirmait que la pandémie était un mensonge monté de toutes pièces et incitait sur les réseaux sociaux à attaquer responsables politiques et institutions.

- Une manifestation anti-masques autorisée -

Camouflet pour la ville de Berlin: la justice allemande a levé une interdiction décrétée par la municipalité de la capitale allemande concernant une manifestation d'opposants au port du masque et aux mesures contre l'épidémie prévue samedi et largement soutenue par l'extrême droite.

burs-acm/cds/mr