Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Restrictions à Madrid -

Près d'un million d'habitants de Madrid et de ses environs sont de nouveau soumis, depuis lundi et pour une durée de deux semaines, à de sévères restrictions dans leurs déplacements, en raison de l'explosion de Covid-19.

Les quelque 850.000 personnes concernées ont interdiction de quitter leur quartier sauf pour des raisons bien précises: aller travailler ou étudier, se rendre chez un médecin, répondre à une convocation d'ordre légal ou encore s'occuper de personnes dépendantes. Elles ont, en revanche, le droit de s'y déplacer.

- Le Royaume-Uni relève le niveau d'alerte -

Le Royaume-Uni a relevé le niveau d'alerte, les autorités sanitaires avertissant que le pays risquait de déplorer plus de 200 morts par jour en novembre sans "changement de cap".

- USA: près de 200.000 morts -

La pandémie a fait plus de 961.500 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi en milieu de journée. Plus de 31,1 millions de cas ont été comptabilisés.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé (199.525 décès). Viennent ensuite le Brésil (136.895), l'Inde (87.882), le Mexique (73.493) et le Royaume-Uni (41.759).

- Munich durcit les restrictions -

La ville allemande de Munich va partiellement imposer, à partir de jeudi, le port du masque dans l'espace public. Le droit de se réunir sera de nouveau limité, à un cercle de deux familles ou de cinq personnes sans lien de parenté.

- Vaccins -

Plus de 60 pays riches, mais pas la Chine ni les Etats-Unis, ont adhéré au dispositif mis en place par l'Organisation mondiale de la santé pour faciliter l'accès des pays pauvres au vaccin.

L'OMS a annoncé il y a quelques semaines le lancement, en collaboration notamment avec l'Alliance du vaccin (Gavi), d'un dispositif d'accès mondial au vaccin contre le Covid-19.

- Les Bourses européennes plongent -

Les places boursières européennes ont renoué avec leurs périodes sombres du printemps, ébranlées par la résurgence de la pandémie à travers l'Europe et les potentielles conséquences économiques de restrictions de mouvements.

- Impact "dévastateur" -

La pandémie a un impact économique "dévastateur" sur les populations les plus vulnérables au monde, déplacées ou vivant dans des zones de conflit, contraintes à la faim ou à la déscolarisation, selon une étude du Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC).

- Plus de 240 migrants contaminés à Lesbos -

Plus de 240 demandeurs d'asile résidant dans un camp provisoire, érigé à la hâte la semaine dernière sur l'île grecque de Lesbos après l'incendie du centre d'hébergement de migrants de Moria, ont été contaminés par le nouveau coronavirus, a annoncé l'agence sanitaire publique.

- L'Ouganda rouvre ses frontières -

L'Ouganda a rouvert ses frontières aux visiteurs étrangers munis d'un test négatif après six mois de fermeture pour tenter d'enrayer la propagation de l'épidémie.

- Le Taj Mahal rouvre en Inde -

Le Taj Mahal, monument emblématique de l'Inde, a rouvert après six mois de fermeture. Le pays (1,3 milliard d'habitants) comptabilise plus de 5,4 millions de cas.

burs-acm/cds/lpt